Pour­quoi Mos­cou re­jette-t-il les conclu­sions de l’en­quête ?

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Le mi­nis­tère russe des Af­faires étran­gères a an­non­cé qu’il convo­que­rait l’am­bas­sa­deur des Pays-bas à Mos­cou de­main pour lui ex­pli­quer les rai­sons pour les­quelles la Rus­sie re­jette les conclu­sions de l’en­quête sur la des­truc­tion au-des­sus de l’ukraine en 2014 de l’avion as­su­rant le vol MH17 de Ma­lay­sia Air­lines. Les en­quê­teurs in­ter­na­tio­naux sont par­ve­nus à la con­clu­sion que le sys­tème lance-mis­siles Bouk de fa­bri­ca­tion russe qui a abat­tu l’avion au-des­sus du ter­ri­toire contrô­lé par les re­belles sé­pa­ra­tistes pro­russes dans l’est de l’ukraine en juillet 2014 avait été ame­né de Rus­sie et ren­voyé par la suite dans ce pays. Mos­cou a constam­ment nié toute im­pli­ca­tion de son ar­mée en Ukraine et af­firme que c’est l’ar­mée de Kiev qui a abat­tu le vol MH17, tuant les 298 per­sonnes à bord. Le mi­nis­tère néer­lan­dais des Af­faires étran­gères a convo­qué ven­dre­di l’am­bas­sa­deur de Rus­sie à La Haye pour lui demander de s’ex­pli­quer sur les cri­tiques for­mu­lées par Mos­cou contre les conclu­sions de l’en­quête.

Se­lon Ma­ria Za­kha­ro­va, porte-pa­role du mi­nis­tère russe des Af­faires étran­gères, ce­lui-ci va ex­pli­quer lun­di à l’am­bas­sa­deur des Pays-bas que les en­quê­teurs se sont orien­tés «dans une mau­vaise di­rec­tion».

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.