Redk­napp avoue que ses joueurs pa­riaient sur leurs propres matches !

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

Fil­mé à son in­su par des jour­na­listes du Te­le­graph, l’an­cien en­traî­neur de Tot­ten­ham Har­ry Redk­napp a af­fir­mé que cer­tains de ses joueurs pa­riaient sur les ré­sul­tats de leur propre équipe. Une pra­tique in­ter­dite en Pre­mier League. Le Te­le­graph n’en a donc pas fi­ni avec ses ré­vé­la­tions sur les pra­tiques frau­du­leuses dans le foot an­glais. Après avoir pré­ci­pi­té la chute de Sam Al­lar­dyce de son poste de sé­lec­tion­neur de l’an­gle­terre, puis dé­non­cé d’autres af­faires de cor­rup­tion im­pli­quant des ac­teurs du foot bri­tan­nique, le mé­dia an­glais a dé­voi­lé des pro­pos com­pro­met­tants d’har­ry Redk­napp. Pié­gé lors d’une dis­cus­sion du­rant la­quelle il est fil­mé à son in­su, l’an­cien en­traî­neur de West Ham, Tot­ten­ham ou des Queens Park Ran­gers a avoué que ses joueurs ont pa­rié sur le ré­sul­tat de leurs propres ren­contres. Une pra­tique évi­de­ment in­ter­dite en Pre­mier League.

« C’était contre les règles de la FA ? Vrai­ment ? Ah ok… »

Se­lon le jour­nal, l’un d’entre eux a même dit un jour à son agent avoir « hy­po­thé­qué de nou­veau sa mai­son » en rai­son de chances par­ti­cu­liè­re­ment fa­vo­rables. Le même agent af­fir­mant par ailleurs que les joueurs de l’équipe ad­verse avaient eux aus­si pa­rié sur le score de la ren­contre, fa­ci­le­ment rem­por­tée par l’équipe d’har­ry Redk­napp. Ce­lui-ci n’au­rait ja­mais in­for­mé la Fé­dé­ra­tion de ses dé­cou­vertes tar­dives. « Qui s’en sou­cie ?, a ré­pli­qué l’homme de 69 ans, en ré­ponse aux ques­tions du Te­le­graph. C’était contre les règles de la FA ? Vrai­ment ? Ah ok… mais pas à cette époque, si ? Ils ne pa­riaient pas sur l’autre équipe mais sur leur propre équipe. » Har­ry Redk­napp as­sure qu’au mo­ment de dis­pu­ter la ren­contre, il igno­rait que ses joueurs avaient pa­rié des­sus.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.