Syrte bien­tôt re­con­quise

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

La lutte contre les dji­ha­distes du groupe État Is­la­mique se dé­roule aus­si en Li­bye, où de vio­lents com­bats ont eu lieu ce di­manche à Syrte, ville du bord de mer connue pour avoir été le lieu de nais­sance (et de mort) du co­lo­nel Mouam­mar Kadha­fi. Les forces du gou­ver­ne­ment li­byen d’union na­tio­nale (GNA) ont af­fir­mé avoir tué abat­tu 80 dji­ha­distes au cours de leur of­fen­sive pour re­prendre la ville, consi­dé­rée comme un bas­tion du groupe État is­la­mique (EI). Elles ont aus­si in­di­qué avoir pris de nom­breux vé­hi­cules, armes et mu­ni­tions aux dji­ha­distes. Un néer­lan­dais, Je­roen Oer­le­mans, pho­to­re­por­ter au magazine Knack a été abat­tu au cours de ces com­bats, tou­ché par un tir de sni­per. Il est le se­cond re­por­ter (le pre­mier re­por­ter oc­ci­den­tal) à être tom­bé à Syrte, après le jour­na­liste li­byen Ab­del­qa­der Fsouk, tué en juillet der­nier. Cette opé­ra­tion de re­con­quête de Syrte, lan­cée le 12 mai der­nier, est sou­te­nue par des frappes amé­ri­caines (117 de­puis le 1ER aout der­nier, se­lon le centre de com­man­de­ment pour l’afrique - Afri­com -). Les forces pro-gna ont re­con­quis la ma­jeure par­tie de la ville mais les com­bats, qui se pro­duisent par à-coups, ont fait plus de 450 morts et quelque 2.500 bles­sés au sein de ces forces. Au­jourd’hui, la ville, comme toutes les lignes de front, semble dé­ser­tée et dé­truite, mais bien­tôt li­bé­rée.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.