«In­cul­quer au groupe l’es­prit de la gagne..»

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Sa­dok SLIMANE

Les choses sé­rieuses ont com­men­cé de­puis hier pour notre sé­lec­tion na­tio­nale qui af­fron­te­ra di­manche pro­chain 9 oc­tobre cou­rant la Gui­née dans le cadre des éli­mi­na­toires pour la CM en Rus­sie 2018. En ef­fet, les Tu­ni­siens en­tament leur par­cours des éli­mi­na­toires par la Gui­née avant d’af­fron­ter le 6 No­vembre pro­chain les voi­sins li­byens (Le lieu de la ren­contre n’est pas en­core dé­fi­ni. En at­ten­dant, staff tech­nique et in­ter­na­tio­naux, bien dé­ter­mi­nés, en­tendent res­ter sur la même dy­na­mique po­si­tive qu’en phase qua­li­fi­ca­tive de la CAN Ga­bon 2017. Le stage dé­bu­ta par le tra­di­tion­nel point de presse du sé­lec­tion­neur na­tio­nal Hen­ry Kas­per­zack qui a fait ap­pel à un élé­ment prés à la même liste que celle pour le match Tu­ni­sie –Li­bé­ria. Il n’em­pêche deux nou­veaux joueurs font leur pre­mière ap­pa­ri­tion avec la sé­lec­tion, Ne­j­me­dine Dagh­fouss (Wuz­burg D2 al­le­mande) et Is­sam Ben Khe­mis (FC Lo­rient), le sé­lec­tion­neur en­tend, dit-il « don­ner à cha­cun sa chance ». Flan­qué de deux joueurs,ham­za Lah­mar et Sa­ber Khe­li­fa, le coach en chef abor­da le point de presse avec beau­coup de sé­ré­ni­té et d’as­su­rance en pré­ci­sant d’abord « qu’un nou­veau cycle s’ouvre pour le groupe qu’il faut mo­men­ta­né­ment tour­ner la page afri­caine pou s’oc­cu­per de la CM qui au­ra lieu en Rus­sie en 2018 ». Par ailleurs, ajou­ta le sé­lec­tion­neur na­tio­nal « ce qu’il faut re­te­nir jusque-là c’est que nous avons à notre dis­po­si­tion un groupe au po­ten­tiel fort in­té­res­sant aus­si bien sur le plan phy­sique que men­tal et c’est l’es­sen­tiel ». Aus­si, l’ob­jec­tif pour le staff tech­nique c’est tout sim­ple­ment de contri­buer à créer un état d’es­prit au sein du groupe qui lui per­met à chaque match à vaincre, à ga­gner quelque soit l’ad­ver­saire, il faut tou­jours ga­gner ses matchs ». Et le sé­lec­tion­neur d’ajou­ter, « nous avons com­men­cé avec une dé­faite face au Li­bé­ria et ré­sul­tat fi­nal nous sommes qua­li­fiés en fi­nis­sant pre­mier de notre groupe ». Donc « la base existe, le tout à pré­sent c’est d’ame­ner ce groupe à ce qu’il confirme ce po­ten­tiel et cet ac­quis de match en match et au be­soin tous les matches, ce n’est pas au­jourd’hui que l’on va créer quelques chose, le groupe est dé­jà sur la bonne voie, nous le staff tech­nique on va l’ac­com­pa­gner pour par­faire son par­cours éga­le­ment en CM ». Dés lors, pour nous « l’ob­jec­tif du pro­chain match c’est une con­fir­ma­tion du Tu­ni­sie-li­bé­ria en in­cul­quant au groupe cet es­prit de vaincre grâce à leur so­li­da­ri­té ». «La convo­ca­tion des joueurs se fait en fonc­tion des be­soins tech­ni­co­tac­tiques propres à chaque match» Abor­dant la ques­tion de la convo­ca­tion de cer­tains joueurs, Hen­ry Kas­pe­ra­zack, s’est vou­lu avant réa­liste en af­fir­mant que « la convo­ca­tion des joueurs se fait en fonc­tion de nos be­soins tech­ni­co-tac­tiques et des spé­ci­fi­ci­tés de l’ad­ver­saire du jour donc c’est sur la base d’une vi­sion réelle du po­ten­tiel de cha­cun que l’on convoque tel ou tel, n’ou­bliez pas que nous sui­vons les joueurs toutes les se­maines ». A pro­pos des nou­veaux convo­qués en équipe na­tio­nale (Dagh­fous et Ben Khe­mis), le sé­lec­tion­neur n’a pas man­qué de rap­pe­ler que « la règle c’est que l’équipe na­tio­nale est ou­verte à tout joueur en me­sure d’ap­por­ter sa contri­bu­tion au groupe par­tant de l’ex­pé­rience et du re­gistre tech­nique du joueur qui peuvent consti­tuer au­tant de cri­tère de sé­lec­tion ». In­ter­ro­gé sur le cas Bi­lel Mohs­ni que l’on dit « man­quant de com­pé­ti­ti­vi­té », le coach s’est em­pres­sé de rap­pe­ler que sur une courte pé­riode ef­fec­ti­ve­ment il n’était pas en pleine com­pé­ti­tion pour­tant face au Li­bé­ria son ex­pé­rience a été dé­ter­mi­nante pour sor­tir un match de qua­li­té, Je sais que de­puis le joueur à pré­sent avec L’ESS a beau­coup tra­vaillé et qu’il était ques­tion d’être ti­tu­la­ri­sé lors du match re­tard. C’est un gar­çon qui nous a don­né sa­tis­fac­tion par le pas­sé il sait se mettre au ser­vice du groupe ». Quant Syam Ben Yous­sef, l’en­trai­neur a pré­ci­sé que le joueur » s’est bles­sé avec l’équipe ré­serve ». En conclu­sion, le coach a rap­pe­lé que « notre ob­jec­tif dans cette phase éli­mi­na­toire de la CM Rus­sie 2018 c’est d’ef­fec­tuer un par­cours po­si­tif à l’image de ce qui a été ef­fec­tué avec la Coupe d’afrique, mais cet ob­jec­tif est éga­le­ment fonc­tion de notre force à vou­loir confir­mer la bonne marche en ga­gnant tous nos matchs avec le même état d’es­prit ».

Ce que pensent les joueurs Pour Ham­za Lah­mar, « ce qui compte avant tout c’est de tour­ner la page afri­caine et se concen­trer sur la CM à la­quelle on a été ab­sent de­puis une dé­cen­nie. La CM n’est pas la CAN la donne change ici, mais ce qui compte c’est qu’il fait en­ta­mer cette cam­pagne Rus­sie 2018 avec le même état d’es­prit de vou­loir al­ler de l’avant. Pour le match de di­manche nous al­lons pro­cé­der au vi­sion­nage de l’ad­ver­saire, ce qui nous per­met­tra de dé­ce­ler les points forts et faibles de la Gui­née. Nous al­lons éla­bo­rer notre tac­tique sur la base des failles de l’ad­ver­saire ». Quant à Sa­ber Khe­li­fa « on ai­me­rait pro­fi­ter de ce pre­mier match en phase éli­mi­na­toire de la CM pour en­ta­mer un bon par­cours, cette com­pé­ti­tion nous a beau­coup man­qué, il est im­por­tant que l’ac­tuelle gé­né­ra­tion fasse preuve de so­li­da­ri­té et d’en­vie de ga­gner pour mon­ter ce dont elle est ca­pable. Car ce n’est pas tous les jours que l’on se qua­li­fie à cette com­pé­ti­tion. Il faut re­con­naitre que l’oc­ca­sion s’y prête sur­tout avec toutes les bonnes condi­tions de pré­pa­ra­tion aux­quelles nous nous sommes ha­bi­tués ici entre Sousse et Mo­nas­tir. »

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.