Un di­ri­geant des Frères mu­sul­mans tué dans une fu­sillade

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Le mi­nis­tère de l’in­té­rieur égyp­tien a an­non­cé hier avoir tué dans une fu­sillade un di­ri­geant des Frères mu­sul­mans pré­sen­té comme res­pon­sable de son «aile ar­mée» ain­si qu’un autre membre du groupe. Mo­ha­med Ka­mal, membre du Bu­reau exé­cu­tif des Frères mu­sul­mans, et Yas­ser She­ha­ta, autre fi­gure de pre­mier rang, ont été tués. Les au­to­ri­tés pré­cisent avoir lan­cé une opé­ra­tion dans un ap­par­te­ment du quar­tier de Bas­sa­tine, au Caire, après avoir ap­pris qu’il ser­vait de re­paire aux di­ri­geants du groupe. Mo­ha­med Ka­mal, âgé de 61 ans, a été por­té dis­pa­ru lun­di après-mi­di, a an­non­cé le groupe sur son compte de mes­sa­ge­rie cryp­tée Te­le­gram. Il avait été condam­né par contu­mace à la pri­son à vie, pré­cise le mi­nis­tère dans un com­mu­ni­qué. Yas­ser She­ha­ta avait lui été condam­né par contu­mace à dix ans de pri­son pour avoir «at­ta­qué un ci­toyen et l’avoir re­te­nu de force au siège du Par­ti Li­ber­té et Jus­tice», aile po­li­tique de l’or­ga­ni­sa­tion, a pour­sui­vi le mi­nis­tère. De­puis le ren­ver­se­ment en juillet 2013 du pré­sident Mo­ham­med Mor­si, is­su des Frères mu­sul­mans, le mou­ve­ment a été clas­sé par­mi les or­ga­ni­sa­tions ter­ro­ristes et ses membres ont ar­rê­tés et ju­gés en masse par le gou­ver­ne­ment d’ab­del Fat­tah al-sis­si.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.