L’imam de Syd­ney frap­pé à coups de chaus­sure

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Pour cer­tains, un bon coup de chaus­sure vaut mieux qu’un long dis­cours. Sur le pla­teau de la chaîne de té­lé­vi­sion égyp­tienne LTC, l’imam de Syd­ney (Aus­tra­lie) a pro­vo­qué une ré­ac­tion à la­quelle il ne s’at­ten­dait vi­si­ble­ment pas chez son in­ter­lo­cu­teur . En avan­çant que les mu­sul­manes ne sont pas dans l’obli­ga­tion de por­ter le voile, il a dé­clen­ché une bouf­fée de co­lère chez l’avo­cat égyp­tien Na­bih al-wahsh. Ce der­nier n’a pas hé­si­té à se dé­chaus­ser pour frap­per à plu­sieurs re­prises l’imam. L’imam, Mos­ta­fa Ra­shid, est connu pour ses prises de po­si­tions aty­piques. Se­lon lui, le port du voile re­lève plus d’une tra­di­tion cultu­relle que d’un de­voir re­li­gieux. Il sou­tient éga­le­ment que l’al­cool ne de­vrait pas être in­ter­dit aux mu­sul­mans tant qu’ils n’at­teignent pas l’état d’ivresse qui est pros­crit par le Co­ran.

En 2013, il avait dû quit­ter l’egypte après avoir dé­cla­ré « nulles », car « souillées par la vio­lence », les prières pas­sées aux cô­tés de l’an­cien pré­sident Mo­ha­med Mor­si se­lon­rus­sia To­day.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.