L’im­por­tance de mo­bi­li­ser tous les ef­forts pour sur­mon­ter la si­tua­tion dif­fi­cile

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

Le Pré­sident de la Ré­pu­blique, Bé­ji Caïd Es­seb­si, a re­çu, hier au Pa­lais de Car­thage, une dé­lé­ga­tion du bu­reau exé­cu­tif is­su du congrès uni­fi­ca­teur du Par­ti so­cia­liste (PS), du par­ti At­ta­riq ain­si que de per­son­na­li­tés in­dé­pen­dantes, conduite par le se­cré­taire gé­né­ral sor­tant du PS, Mo­ha­med Ki­la­ni. «Le pré­sident de la Ré­pu­blique a ac­cueilli fa­vo­ra­ble­ment l’ini­tia­tive d’uni­fi­ca­tion lan­cée par le par­ti «, a dé­cla­ré Ki­la­ni à l’is­sue de la ren­contre qui, se­lon lui, était «ou­verte et fruc­tueuse». Au cours de cette ren­contre, le chef de l’etat a mis l’ac­cent sur l’im­por­tance de l’uni­té et de la co­hé­sion des dif­fé­rentes com­po­santes du pay­sage po­li­tique et de la mo­bi­li­sa­tion de tous les ef­forts pour sur­mon­ter la si­tua­tion dif­fi­cile que tra­verse le pays, a-t-il ajou­té. A cet égard, Mo­ha­med Ki­la­ni a ju­gé in­dis­pen­sable d’ap­puyer les ef­forts du gou­ver­ne­ment d’union na­tio­nale pour mettre en oeuvre ses pro­grammes.

Le Par­ti so­cia­liste (PS), le par­ti At­ta­riq ain­si que plu­sieurs per­son­na­li­tés in­dé­pen­dantes ont te­nu, sa­me­di der­nier à Tu­nis, leur congrès uni­fi­ca­teur. Fruit d’une an­née de né­go­cia­tions, «ce congrès se veut un moyen pour construire un front so­cia­liste, à la fois réa­liste et ra­tion­nel», se­lon le Se­cré­taire gé­né­ral du PS, Mo­ha­med Ki­la­ni.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.