Né­ces­si­té d’élire des femmes au sein du bu­reau exé­cu­tif

Le Temps (Tunisia) - - Proximité -

Les mi­li­tantes de l’union gé­né­rale tu­ni­sienne du tra­vail (UGTT) ont ap­pe­lé, hier, les congres­sistes du pro­chain con­grès na­tio­nal de L’UGTT, qui se tien­dra du 22 au 25 jan­vier 2017, à la né­ces­si­té d’élire des femmes au sein du bu­reau exé­cu­tif de l’or­ga­ni­sa­tion syn­di­cale.

Lors d’une table ronde in­ti­tu­lée «Contre l’ou­bli», Em­na Aoua­di, membre de L’UGTT, a rap­pe­lé qu’une cam­pagne na­tio­nale a été lan­cée par les di­ri­geantes syn­di­cales de L’UGTT le 13 août der­nier et se pour­suit jus­qu’à la te­nue du con­grès afin de pro­mou­voir la re­pré­sen­ta­tion de la femme dans les postes de dé­ci­sion, en par­ti­cu­lier au ni­veau du bu­reau exé­cu­tif. «Il est temps que les femme mi­li­tantes au sein de L’UGTT ayant les com­pé­tences né­ces­saires oc­cupent des postes au sein du bu­reau exé­cu­tif» a mar­te­lé Aoua­di en sou­li­gnant que la femme syn­di­ca­liste n’a pas oc­cu­pé un poste di­ri­geant au sein de L’UGTT de­puis 1952, date où Ché­ri­fa Mas­sa­di, pre­mière femme res­pon­sable au sein du bu­reau exé­cu­tif de L’UGTT, fut mise en exil au sud tu­ni­sien en rai­son de son ac­tion syn­di­cale et na­tio­nale.

Elle a, en ce sens, in­ci­té les mi­li­tantes de L’UGTT à la mise en ap­pli­ca­tion des ac­cords et conven­tions in­ter­na­tio­naux du tra­vail adop­tés par l’etat tu­ni­sien et L’UGTT au sein de l’or­ga­ni­sa­tion In­ter­na­tio­nale du Tra­vail (OIT) et ce­ci dans le but de conso­li­der le prin­cipe de l’éga­li­té des chances consa­cré so­len­nel­le­ment par l’ar­ticle 46 de la nou­velle Cons­ti­tu­tion tu­ni­sienne. De son cô­té, Hayet Tra­bel­si, se­cré­taire gé­né­rale de la Fé­dé­ra­tion des mé­tiers et ser­vices, a dé­cla­ré que la femme au sein de l’or­ga­ni­sa­tion syn­di­cale ré­pond à tous les cri­tères pour pré­sen­ter sa can­di­da­ture au bu­reau exé­cu­tif, au même titre que l’homme, af­fir­mant que «cette can­di­da­ture est un droit que les mi­li­tantes vont de­voir dé­fendre avec force lors de la te­nue du con­grès de L’UGTT.»

Lors de cette ma­ni­fes­ta­tion, une cé­ré­mo­nie à l’hon­neur des mi­li­tantes ayant par­ti­ci­pé aux évé­ne­ments du 26 jan­vier 1978 «jeu­di noir» a été or­ga­ni­sée. Cet hom­mage a été ren­du à: Ha­dia Jrad, Na­jet Mham­di,ra­dia Dri­di, Mou­fi­da Jri­di, Cha­ri­fa Mas­sa­di, Raou­da Ghar­bi, et Zei­neb Char­ni. Rap­pe­lons que la cam­pagne na­tio­nale lan­cée le 13 août par les di­ri­geantes de L’UGTT s’est fixée pour ob­jec­tif de pro­mou­voir la re­pré­sen­ta­tion de la femme au sein du pro­chain bu­reau exé­cu­tif de L’UGTT à tra­vers l’or­ga­ni­sa­tion d’ac­ti­vi­tés de sen­si­bi­li­sa­tion dans les dif­fé­rentes ré­gions du pays pour rap­pe­ler l’his­toire du mi­li­tan­tisme de la femme tu­ni­sienne.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.