68 mille hec­tares oc­cu­pés illé­ga­le­ment par des ci­toyens

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

"L'etat doit ré­cu­pé­rer 68 mille hec­tares de terres do­ma­niales agri­coles oc­cu­pées illé­ga­le­ment par des ci­toyens, dans les dif­fé­rentes ré­gions de la Ré­pu­blique" a dé­cla­ré, hier, Nou­red­dine Ben Nasr, di­rec­teur gé­né­ral des im­meubles agri­coles, au Mi­nis­tère des Do­maines de l'etat et des Af­faires fon­cières.

«L’etat doit ré­cu­pé­rer 68 mille hec­tares de terres do­ma­niales agri­coles oc­cu­pées illé­ga­le­ment par des ci­toyens, dans les dif­fé­rentes ré­gions de la Ré­pu­blique» a dé­cla­ré, hier, Nou­red­dine Ben Nasr, di­rec­teur gé­né­ral des im­meubles agri­coles, au Mi­nis­tère des Do­maines de l’etat et des Af­faires fon­cières.

Il a af­fir­mé à l’agence TAP, que ces terres, dont la ma­jo­ri­té était ex­ploi­tée par des so­cié­tés de dé­ve­lop­pe­ment , des tech­ni­ciens agri­coles, et des ci­toyens, ont été re­cen­sées par les di­rec­tions ré­gio­nales en sep­tembre 2016, ap­pelant les oc­cu­pants de ces terres à rendre ces biens et à res­pec­ter la loi et les biens de la com­mu­nau­té na­tio­nale.

Ben Nasr a rap­pe­lé que l’ex­ploi­ta­tion des terres do­ma­niales est ré­gie par la Loi n 95-21 de l’an­née 1995, re­la­tive aux do­maines de l’etat.

A cet égard l’etat a ré­cu­pé­ré, le 30 sep­tembre 2016, les fermes do­ma­niales «Al azi­ma» et «Al aou­lia» de la dé­lé­ga­tion de Med­jez El Bab, dont la su­per­fi­cie s’étend sur 70 hec­tares, outre la ré­cu­pé­ra­tion les 6 et 7 oc­tobre, des biens fon­ciers re­le­vant des fermes «Al khi­ma Borj Al ayoun» (459 hec­tares) et «Ra­bib» (316 hec­tares), de la dé­lé­ga­tion de Tes­tour (Gou­ver­no­rat de Be­jà).

Ben Nasr a af­fir­mé que les terres do­ma­niales agri­coles ré­cu­pé­rées sont es­sen­tiel­le­ment, dé­diées à la pro­duc­tion cé­réa­lière, af­fir­mant que l’of­fice des do­maines de l’etat a dé­jà en­ta­mé leur ré­ha­bi­li­ta­tion.

Et d’ajou­ter que les né­go­cia­tions di­rectes avec les ci­toyens ont abou­ti à la re­prise pa­ci­fique de la ferme do­ma­niale «Tor­feya», (gou­ver­no­rat de Ké­bi­li) qui s’étend sur 123 hec­tares et compte 7000 pal­miers, in­di­quant que l’of­fice de Rjim Maâ­toug se char­ge­ra de sa ges­tion en at­ten­dant sa ré-ex­ploi­ta­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.