Ta­har Fou­dil re­joint le groupe par­le­men­taire de Ni­daa

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

Le dé­pu­té Ta­har Fou­dil a an­non­cé, hier, qu’il re­joint le groupe de Ni­daa Tounes à l’as­sem­blée des re­pré­sen­tants du peuple et qu’une de­mande of­fi­cielle a été dé­po­sée en ce sens au bu­reau d’ordre du Par­le­ment. Sur les rai­sons de son adhé­sion au groupe par­le­men­taire de Ni­daa Tounes après sa dé­mis­sion en août der­nier du bloc de l’union pa­trio­tique libre (UPL), le dé­pu­té a dé­cla­ré à l’agence TAP: «il est plus ef­fi­cace pour un dé­pu­té d’être membre d’un bloc par­le­men­taire pour jouer un rôle ac­tif au sein des com­mis­sions par­le­men­taires comme le sti­pule le rè­gle­ment in­té­rieur de l’as­sem­blée». A propos de son adhé­sion au mou­ve­ment Ni­daa Tounes, Fou­dil a ré­pon­du que «la ques­tion ne se po­sait pas pour le mo­ment», ajou­tant «chaque chose en son temps». Il est pré­vu que l’adhé­sion de Ta­har Fou­dil au bloc de Ni­daa Tounes soit an­non­cée of­fi­ciel­le­ment lors de la séance plé­nière du 17 oc­tobre. Le nombre des dé­pu­tés de Ni­daa Tounes se­ra por­té à 68 dé­pu­tés. Le bloc d’en­nahd­ha compte 69 dé­pu­tés. Ta­har Fou­dil avait an­non­cé sa dé­mis­sion de L’UPL et de son groupe par­le­men­taire le 26 août der­nier pour «pré­somp­tions de cor­rup­tion tou­chant des di­ri­geants du parti». Elu du gou­ver­no­rat de Mé­de­nine, Fou­dil oc­cu­pait le poste de porte pa­role de L’UPL au par­le­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.