Un pre­mier pas à réus­sir, ab­so­lu­ment !

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Ameur KERKENNI

Pour les « Aigles de Car­thage », l’aven­ture mon­dia­liste dé­bute ce soir et plus pré­ci­sé­ment à par­tir de 18h quand se­ra don­né par l’ar­bitre Nku­run­zi­za Ther­ry le coup d’en­voi du duel qui les met­tra aux prises à la Gui­née Co­na­kry dans le cadre de la pre­mière jour­née des éliminatoires de la coupe du monde, dont la phase fi­nale se­ra dis­pu­tée au mois de juin 2018 en Rus­sie. Ab­sente lors des deux der­nières édi­tions du Mondial (2010 en Afrique du Sud et 2014 au pays de la Sam­ba), la Tu­ni­sie au­ra à coeur de re­trou­ver, douze ans après, le plus grand ras­sem­ble­ment foot­bal­lis­tique de la pla­nète. Le che­min y me­nant s’an­nonce ce­pen­dant long et par­se­mé d’écueils. Même si le ti­rage au sort fut clé­ment pour la sé­lec­tion, la pla­çant dans un groupe re­la­ti­ve­ment abor­dable.

La vic­toire, unique mot d’ordre

Un par­cours com­mence tou­jours par un pre­mier pas. Ce­lui-ci re­vêt une im­por­tance toute par­ti­cu­lière en re­gard de son in­ci­dence sur la suite de la com­pé­ti­tion. C’est dire que l’unique mot d’ordre pour la Tu­ni­sie est la vic­toire, quand elle fou­le­ra la pe­louse du stade Ben Jan­net. Pa­reil ob­jec­tif est bien dans les cordes de nos re­pré­sen­tants qui de­vront ce­pen­dant se don­ner à fond avec toute l’ap­pli­ca­tion re­quise pour es­pé­rer ve­nir à bout de leur ad­ver­saire. La Gui­née Co­na­kry, même si elle ne fait pas par­tie de la fine fleur des sé­lec­tions afri­caines, de­meure néan­moins ca­pable, quand elle est en pos­ses­sion de ses meilleures sen­sa­tions, de bous­cu­ler n’im­porte quelle grosse cy­lin­drée du conti­nent. Il y a lieu par consé­quent de s’en mé­fier.

Gare aux contres ad­verses

Le onze tu­ni­sien, tout en pri­vi­lé­giant l’of­fen­sive, de­vra en même temps as­su­rer la pro­tec­tion de ses bases par un double mar­quage de zone et sur le por­teur ad­verse du bal­lon afin de ré­duire les es­paces et donc li­mi­ter la marge de ma­noeuvre de la « Syl­la », un en­semble ré­pu­té re­dou­table sur les contres.

Avec trois pi­vots

C’est jus­te­ment le sou­ci de Kas­perc­zak de bou­cler da­van­tage les is­sues me­nant à nos bois qui va, en toute pro­ba­bi­li­té, l’ame­ner à re­con­duire le même dis­po­si­tif défensif face au Li­bé­ria. Un dis­po­si­tif s’ar­ti­cu­lant sur un axe com­pre­nant trois dé­fen­seurs cen­traux (, Ay­men Ab­den­nour, Bi­lel Mohs­ni et Cham­sed­dine Dhaoua­di). Pas de chan­ge­ment non plus sur les deux flancs dont on s’at­tend à ce qu’ils soient ani­més, sur le cô­té droit par Ham­di Nag­guez et sur le cô­té op­po­sé par Ali Mâa­loul. Au ni­veau du mi­lieu du ter­rain se­ront re­con­duits les deux étoi­lés Mo­ha­med Amine Ben Amor et Ham­za Lah­mer et le so­cié­taire de Sun­der­land, Wah­bi Khar­zi.

Re­tour de Har­baoui

La bles­sure du meilleur at­ta­quant du cham­pion­nat, Ta­ha Yas­sine Khe­nis­si, de­vrait ame­ner le sé­lec­tion­neur national à faire confiance à Ham­di Har­baoui comme deuxième at­ta­quant aux cô­tés de Sa­ber Khe­li­fa. Il ap­par­tient au joueur d’an­der­lecht, absent contre le Li­bé­ria, de pro­fi­ter de cette op­por­tu­ni­té pour mieux s’im­po­ser dans le onze de base tu­ni­sien.

For­ma­tion pro­bable de la Tu­ni­sie

Ay­men Math­lou­thi, Ham­di Nag­guez, Ali Mâa­loul, Ay­men Ab­den­nour, Dhaoua­di, Bi­lel Mohs­ni, Ay­men Ben Amor, Ab­del­wa­heb Lah­mar, Wah­bi Khar­zi, Ham­di Har­baoui, Sa­beur Khe­li­fa

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.