Les ac­cu­sés fai­saient des achats avec des chèques vo­lés

Le Temps (Tunisia) - - Faits De Société -

Plus de quatre mille di­nars est la va­leur des chèques re­çu par un com­mer­çant de la part de deux in­di­vi­dus lors d’échanges com­mer­ciaux. Il s’est avé­ré par la suite que les chèques sont vo­lés et que le com­mer­çant était vic­time d’une es­cro­que­rie.

Les uni­tés sé­cu­ri­taires à l’aria­na et suite à un ordre de la jus­tice ont me­né une en­quête et ils ont réus­si à ar­rê­ter un pre­mier sus­pect re­cher­ché. Il a re­con­nu par la suite que le car­net de chèque (conte­nant 45 chèques) a été uti­li­sé pour des achats. Suite à une en­quête plus ap­pro­fon­die, deux autres sus­pects ont été ar­rê­tés. Ils ont re­con­nu qu’ils ont par­ti­ci­pé à cette opé­ra­tion. Les sus­pects ont été écroués et le pro­cu­reur a or­don­né leur mise en dé­ten­tion en at­ten­dant leur com­pa­ru­tion de­vant le tri­bu­nal, à l’is­sue de l’en­quête pré­li­mi­naire.

Ils risquent de lourdes sanc­tions pour vol et fal­si­fi­ca­tion de chèques. Cette der­nière in­frac­tion est consi­dé­rée comme un crime , la peine pré­vue pou­vant at­teindre dix ans d’em­pri­son­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.