Les Ma­liens re­mer­cient Au­rier

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

Alors que sa fa­çon de cé­lé­brer un but face au Ma­li (3-1)samedi en mi­mant un égor­ge­ment en match éli­mi­na­toire du Mon­dial 2018 a dé­clen­ché une po­lé­mique pour pas grand-chose, Serge Au­rier n’a ab­so­lu­ment pas bles­sé les Aigles avec ce geste, comme l’a ré­vé­lé leur co­or­di­na­teur et ma­na­ger des équipes na­tio­nales, Fous­se­ni Dia­wa­ra. "Pour être hon­nête, du cô­té du Ma­li on n’a même pas prê­té at­ten­tion à ce geste. En Afrique, tous les pays on leur fa­çon de cé­lé­brer des buts", a ex­pli­qué l’an­cien dé­fen­seur au si­te­goal, pré­fé­rant re­te­nir un tout autre vi­sage du la­té­ral droit ivoi­rien. "Il y a une chose dont per­sonne ne parle, c’est la ma­nière dont il a ai­dé un Ma­lien sur la pe­louse. Mous­sa Doum­bia, est tom­bé, il était en train d’ava­ler sa langue, Serge est ar­ri­vé l’un des pre­miers pour l’ai­der. Di­manche soir , Serge Au­rier était à notre hô­tel, il a pris des nou­velles de notre joueur. Il a sa­lué toutes les per­sonnes de la dé­lé­ga­tion une par une. Ce ma­tin (lun­di), on a pris l’avion en­semble pour re­ve­nir sur Paris, on n’a même pas par­lé de ça. Il a même fait des éloges sur notre équipe. Côte d’ivoire-ma­li, c’est pour­tant un der­by très chaud entre les sup­por­ters car les Ma­liens et les Ivoi­riens sont un peu des cou­sins", a fait re­mar­quer l’an­cien joueur de Tours. Des pa­roles qui de­vraient faire plai­sir à l’elé­phant.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.