Bruits et chu­cho­te­ments

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture -

Ci­né­ma "Hé­di" de Mo­ha­med Ben At­tia, au fes­ti­val fran­co arabe de Noi­sy-le-sec

Le long mé­trage du réa­li­sa­teur tu­ni­sien Mo­ha­med Ben At­tia, " Hé­di " se­ra pro­je­té, le 6 no­vembre pro­chain, lors de la 5ème édi­tion du fes­ti­val du film fran­co-arabe (Ff­fa) de Noi­sy-le-sec (ban­lieue pa­ri­sienne).

Plus de trente films et courts mé­trages réa­li­sés par des réa­li­sa­teurs d’afrique du Nord et du Moyen Orient se­ront pro­je­tés du 4 au 15 no­vembre 2016 à l’oc­ca­sion de la 5ème édi­tion du Ff­fa par­rai­née par le ci­néaste réa­li­sa­teur fran­co-grec Cos­ta-ga­vras. Deux courts mé­trages tu­ni­siens " Hors-je " de Mou­fi­da Fed­hi­la ain­si que " Sou­bre­sauts " de Lei­la Bou­zid sont éga­le­ment pro­gram­més. Une ren­contre avec le co­mé­dien Ma­jd Mas­tou­ra qui a rem­por­té l’ours d’or du meilleur ac­teur est éga­le­ment pré­vue à l’is­sue de la pro­jec­tion du film " Hé­di ". Le fes­ti­val du film fran­co-arabe de Noi­sy-le-sec est dé­dié aux pro­duc­tions ci­né­ma­to­gra­phiques arabes qui abordent des ques­tions d’ac­tua­li­té dans la ré­gion et en France. Le fes­ti­val se veut un " pont entre les cultures pour fa­vo­ri­ser la com­pré­hen­sion, la dé­cou­verte et les échanges ", in­dique le Maire de Noi­sy-le-sec Laurent Ri­voire dans l’in­tro­duc­tion du pro­gramme du Ff­fa pour cette an­née. Pré­sen­ta­tion de la 50ème édi­tion des JCC à l’ins­ti­tut du monde arabe à Pa­ris Le co­mi­té ar­tis­tique des Jour­nées ci­né­ma­to­gra­phiques de Car­thage (JCC) a or­ga­ni­sé mar­di der­nier, une con­fé­rence de presse à l’ins­ti­tut du monde arabe (IMA) à Pa­ris pour pré­sen­ter la 50ème édi­tion des Jour­nées qui se tien­dra du 29 oc­tobre jus­qu’au 5 no­vembre 2016. Le di­rec­teur des JCC 2016, Bra­him Le­taief a rap­pe­lé dans une in­ter­ven­tion en­re­gis­trée, que dans le cadre de la cé­lé­bra­tion du 50ème an­ni­ver­saire de ce fes­ti­val lan­cé en 1966, un prix spé­cial se­ra ac­cor­dé au ci­néaste tu­ni­sien Fé­rid Bough­dir. Il a, par ailleurs, te­nu à si­gna­ler que les JCC res­te­ront fi­dèles aux fon­de­ments du fes­ti­val à vo­ca­tion ara­bo-afri­caine, pré­ci­sant qu’un hom­mage se­ra ren­du à des hommes de ci­né­ma arabes et afri­cains ci­tant no­tam­ment un hom­mage à la mé­moire du ci­néaste égyp­tien de re­nom­mée in­ter­na­tio­nale, Yous­sef Cha­hine (1926-2008). Zi­na Ber­ra­hal, re­pré­sen­tante de TV5 Monde a in­di­qué que la con­tri­bu­tion de la chaîne dans le rayon­ne­ment du fes­ti­val pren­dra plu­sieurs formes, no­tam­ment la réa­li­sa­tion d’une émis­sion sur les JCC, si­gna­lant qu'un prix pour la meilleure oeuvre et la meilleure mu­sique se­ra ac­cor­dé par TV5 Monde. Pre­nant la pa­role, Ta­har Ben Ghe­di­fa, membre du co­mi­té ar­tis­tique a sou­li­gné que la 27ème édi­tion des JCC se­ra une ren­contre as­sez in­no­vante, avec au pro­gramme des pro­jec­tions dans dif­fé­rents es­paces pour "je­ter une grêle de la culture dans le pays", se­lon ses dires. Hen­da Ha­wa­la, char­gée de la sec­tion "Pre­mière oeuvre" a rap­pe­lé que cette sec­tion a été ins­tau­rée lors de la der­nière édi­tion, dès lors que le fes­ti­val "croit aux jeunes réa­li­sa­teurs". Dans ce contexte, 20 longs-mé­trages se­ront en lice pour le prix Ta­har Che­riâa pour la Pre­mière oeuvre. La­mia Gui­ga char­gée de la sec­tion "courts mé­trages" a, pour sa part, af­fir­mé que pour cette sec­tion à vo­ca­tion in­ter­na­tio­nale dé­diée aux jeunes di­plô­més des écoles de ci­né­ma, 19 courts mé­trages ont été re­te­nus pour la com­pé­ti­tion. Pré­sen­tant les grandes lignes du pro­gramme du 50ème an­ni­ver­saire des JCC, le réa­li­sa­teur Mo­ha­med Chal­louf a men­tion­né qu'un col­loque in­ter­na­tio­nal sur "le pa­tri­moine ci­né­ma­to­gra­phique en pé­ril" se­ra or­ga­ni­sé les 29 et 30 oc­tobre. "Ra­conte-moi les JCC" et "JCC Ci­ties" sont deux ac­ti­vi­tés pré­vues pour cé­lé­brer les 50 ans des Jcc. La con­fé­rence de presse qui a été or­ga­ni­sée en l'ab­sence d'une mé­dia­ti­sa­tion à la hau­teur d'un évé­ne­ment de taille comme la cé­lé­bra­tion du 50ème an­ni­ver­saire des JCC, a été sui­vie de la pro­jec­tion du film de Mo­ha­med Chal­louf, " Sous l’ombre de Boa­bab ", un film do­cu­men­taire qui rend hom­mage à Ta­har Che­riaa fon­da­teur des JCC et un des prin­ci­paux ac­teurs et pion­niers du ci­né­ma afri­cain lors des an­nées 60. A no­ter qu'au­cun film n’est pro­gram­mé à L’IMA en marge des JCC. A ce propos, Ta­her Ben Ghe­di­fa a dans une dé­cla­ra­tion à l’agence Tap men­tion­né que des dé­marches sont en cours de né­go­cia­tion avec dif­fé­rents ac­teurs en France pour or­ga­ni­ser une se­maine ci­né­ma­to­gra­phique en marge des pro­chaines Jour­nées Ci­né­ma­to­gra­phiques de Car­thage.

Les édi­teurs tu­ni­siens pro­posent la créa­tion d'un Centre Na­tio­nal du Livre

Les mul­tiples dif­fi­cul­tés aux­quelles fait face le sec­teur de l'édi­tion en Tu­ni­sie ont fait l'ob­jet d'une séance de tra­vail ayant réuni lun­di après mi­di le mi­nistre des Af­faires cultu­relles Mo­ha­med Zine El Abi­dine avec les membres du bu­reau di­rec­teur de l'union des édi­teurs tu­ni­siens pré­si­dée par Mo­ha­med Sa­lah Maa­lej. Pre­mière ren­contre en son genre entre les deux par­ties, la réunion a été une oc­ca­sion au cours de la­quelle le mi­nistre a sou­li­gné l'im­por­tance du dia­logue avec les dif­fé­rentes par­ties pre­nantes dans le sec­teur en vue de dis­cu­ter des pro­blèmes réels qui se posent et de voir en­semble les so­lu­tions ap­pro­priées aux dif­fé­rents pro­blèmes dont souffre le sec­teur du livre et de l'édi­tion en Tu­ni­sie.

Par­mi les prin­ci­pales pro­po­si­tions for­mu­lées par les membres de L'UET, fi­gure la créa­tion d'un Centre na­tio­nal du livre qui au­ra pour mis­sion de mettre en oeuvre la stra­té­gie na­tio­nale du livre, d'as­su­rer la co­or­di­na­tion entre les dif­fé­rentes par­ties in­ter­ve­nantes dans le sec­teur et d'or­ga­ni­ser une foire lo­cale pour l'édi­teur tu­ni­sien. Les membres de L'UET ont, par ailleurs, sou­le­vé les pro­blèmes d'ordre struc­tu­rel, ins­ti­tu­tion­nel, fi­nan­cier et or­ga­ni­sa­tion­nel dont souffre le sec­teur. Ils ont évo­qué entre autres l'in­suf­fi­sance de subventions, le manque de trans­pa­rence dans l'oc­troi de subventions ain­si que les dif­fé­rentes dé­faillances liées à la par­ti­ci­pa­tion tu­ni­sienne à la foire in­ter­na­tio­nale du livre de Tu­nis et à plu­sieurs autres sa­lons à l'échelle in­ter­na­tio­nale.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.