Le Za­ma­lek vise un 6ème titre

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

La fi­nale al­ler de la CAF Ligue des cham­pions se dis­pu­te­ra aujourd’hui . Elle met­tra aux prises le club sud -afri­cain de Ma­me­lo­di Sun­downs aux Egyp­tiens de Za­ma­lek. Le géant du Caire vise un sixième titre conti­nen­tal. La der­nière ap­pa­ri­tion des Blancs à ce ni­veau re­monte à 2002. À l’époque, ils s’étaient ad­ju­gé leur cin­quième et der­nière cou­ronne conti­nen­tale. « Je sens que nous sommes très proches du titre afri­cain. Nous avons beau­coup tra­vaillé lors de cette com­pé­ti­tion et je suis sûr que Dieu va nous ré­com­pen­ser pour nos ef­forts », in­dique Ah­mad Al-chen­na­wi, gar­dien in­ter­na­tio­nal de Za­ma­lek dans des propos re­layés par heb­do.ah­ram.

S’il faut s’ap­puyer sur le pal­ma­rès, le club égyp­tien part avec toutes les fa­veurs des pro­nos­tics. En six fois fi­na­liste de la Ligue des cham­pions dis­pu­tée, il n’a per­du qu’une seule fois en 1994 de­vant l’es­pé­rance de Tu­nis. Il a sou­le­vé ce pres­ti­gieux tro­phée à cinq re­prises 1984, 1986, 1993, 1996 et 2002. De­puis son der­nier titre, le Za­ma­lek n’a plus dis­pu­té la fi­nale de la Ligue des cham­pions. Un grand re­tour peut- on dire. L’en­traî­neur Moe­men So­li­man n’ignore pas que le sixième titre se­ra sans doute le plus dif­fi­cile à conqué­rir. « Nous n’avons pas le droit à l’er­reur en ce mo­ment. À l’en­traî­ne­ment, dans notre som­meil, dans notre ali­men­ta­tion… tout doit être par­fait. Comme Za­ma­lek, les Sun­downs pos­sèdent une grande équipe », es­time-t-il sur le site de la FI­FA Mais de­puis qu’il a été re­pê­ché après la dis­qua­li­fi­ca­tion de Vi­ta club de Kin­sha­sa, Ma­me­lo­di Sun­downs croit en ses chances. D’ailleurs, le Za­ma­lek ne lui a pas ré­sis­té lors de la phase de groupe. Les Su­da­fri­cains ont bat­tu les Egyp­tiens de Za­ma­lek 1-0 à l’al­ler puis au re­tour 2-1, comme pour ain­si dire que la fi­nale de ce 15 oc­tobre met­tra aux prises les équipes qui se connaissent bien. « Les Sun­downs sont très forts et nous sa­vons de quoi ils sont ca­pables. Pour ga­gner, il fau­dra res­ter nous-mêmes et im­po­ser notre style. Ça ne se­ra pas évident, nous le sa­vons. Nous sommes tous les deux en fi­nale, ce qui si­gni­fie que nous sommes les deux meilleures équipes du mo­ment en Afrique », a ajou­té l’in­ter­na­tio­nal zam­bien Em­ma­nuel Mayu­ka, ar­ri­vé en dé­but d’an­née au Za­ma­lek.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.