«Dé­penses non jus­ti­fiées, li­cen­cie­ments ar­bi­traires et PV de réunions fal­si­fiés»

Deux membres re­belles, Bou­gui­ra et Baâ­zaoui, li­mo­gés!

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

«Avec seule­ment 9 membres res­tants, l’ins­tance Vé­ri­té et Di­gni­té perd sa lé­gi­ti­mi­té» a dé­cla­ré sa­me­di l’an­cien vice-pré­sident de l’ins­tance (IVD), Zou­hair Ma­kh­louf au cours d’une con­fé­rence de presse à Tu­nis. En plus, «pour pou­voir exer­cer, 5 des membres de L’IVD doivent être des femmes. Et avec mon li­cen­cie­ment, il n’en reste que 4», a ex­pli­qué Li­lia Bou­gui­ra, dans une dé­cla­ra­tion à la TAP.

Se­lon l’ar­ticle 19 de la loi or­ga­nique re­la­tive à la jus­tice tran­si­tion­nelle, «l’ins­tance se com­pose de 15 membres dont le taux de re­pré­sen­ta­ti­vi­té de l’un des deux sexes ne peut être in­fé­rieur au tiers». «L’as­sem­blée des Re­pré­sen­tants du Peuple (ARP) est ap­pe­lée à com­bler les va­cances», a sou­li­gné Zou­heir Ma­kh­louf, dé­plo­rant l’ater­moie­ment du Par­le­ment, de­puis plus de deux ans, à rem­pla­cer les membres sor­tants de L’IVD.

Il a par ailleurs mis en avant les conflits de L’IVD avec nombre d’éta­blis­se­ments pu­blics, d’as­so­cia­tions et de mé­dias, es­ti­mant que ces conflits sont de na­ture à en­tra­ver le pro­ces­sus de jus­tice tran­si­tion­nelle. Ma­kh­louf a, aus­si par­lé de dé­pas­se­ments au sein de L’IVD, ci­tant «des dé­penses non jus­ti­fiées, des dé­ci­sions de li­cen­cie­ment ar­bi­traires et des PV de réunions fal­si­fiés». Se­lon lui, «Sur un to­tal de 62 000 dos­siers dé­po­sés, au­cun n’a été ré­glé».

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.