Un conduc­teur sous l’em­prise de stu­pé­fiants tue un piéton à un pas­sage pro­té­gé

Le Temps (Tunisia) - - Faits De Société -

L’au­to­mo­bi­liste de 28 ans qui a cau­sé la mort d’un piéton, ven­dre­di 7 oc­tobre, sur le bou­le­vard Ed­mond-es­mo­nin à Echi­rolles, a fi­na­le­ment été mis en exa­men pour ho­mi­cide in­vo­lon­taire ag­gra­vé par la cir­cons­tance de la conduite sous pro­duits stu­pé­fiants, a -t- on ap­pris hier. L’im­pré­gna­tion en ré­sine de can­na­bis du jeune homme -qui ve­nait d’ob­te­nir son per­mis de conduire- a été me­su­rée à 1,12 na­no­gramme de THC (la sub­stance ac­tive du can­na­bis) par mil­li­litre de sang. En pré­sence d’un seuil in­fé­rieur à 1 na­no­gramme/ml, l’usage de can­na­bis ne peut pas être ca­rac­té­ri­sé et n’est donc, en gé­né­ral, pas pour­sui­vi pé­na­le­ment. Comme nous l’avons re­la­té dans nos édi­tions de sa­me­di 8 et di­manche 9 oc­tobre, ce jeune conduc­teur rou­lait à très vive al­lure -se­lon les té­moins­lors­qu’il avait fau­ché un piéton de 87 ans qui tra­ver­sait la chaus­sée sur le pas­sage pro­té­gé. La voi­ture, une Ci­troën Xsa­ra, était al­lée s’en­cas­trer dans un pla­tane tan­dis que l’oc­to­gé­naire, un res­sor­tis­sant al­gé­rien hé­ber­gé dans un foyer du quar­tier des Al­pins, était pro­je­té vio­lem­ment au sol. Le sus­pect, qui était dé­jà connu de la jus­tice pour des in­frac­tions liées au pro­duit stu­pé­fiant, a été pla­cé sous contrôle ju­di­ciaire.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.