« Une op­por­tu­ni­té re­mar­quable pour la Tu­ni­sie de ren­for­cer son po­si­tion­ne­ment dans la sphère éco­no­mique et tou­ris­tique mé­di­ter­ra­néenne »

Le Temps (Tunisia) - - Business & Finance - Temps Bu­si­ness Fi­nances: Quel est l’ob­jec­tif de cet évé­ne­ment ? Com­ment vous avez eu l’idée de lan­cer un tel évé­ne­ment en Tu­ni­sie ? Mou­rad Fra­di: K.A

Ce fes­ti­val est une foire in­ter­na­tio­nale de l’éco­no­mie de la Mer, un évé­ne­ment qui est or­ga­ni­sé de­puis dix ans en Ita­lie et que la Tu­ni­sie a ac­cueilli pour la pre­mière fois.

De­puis quatre ans, on s’est at­ta­ché à in­sis­ter en termes de né­go­cia­tions conti­nues de convaincre les par­te­naires ins­ti­tu­tion­nels et les opé­ra­teurs pri­vés tu­ni­siens et ita­liens afin de te­nir ce fes­ti­val en Tu­ni­sie cette an­née et fi­na­le­ment, notre pays s’est vu dé­si­gné comme le pre­mier pays dans la ré­gion mé­di­ter­ra­néenne pour ac­cueillir le fes­ti­val mé­di­ter­ra­néen des Yachts.

Le bilan de ce fes­ti­val ?

Jus­te­ment, ce fes­ti­val s’est te­nu en tant que vil­lage d’ex­po­si­tions, 100 ex­po­sants étaient pré­sents ré­par­tis ain­si : 50 de l’ita­lie et 50 de la Tu­ni­sie et de la France. Les ex­po­sants ont pré­sen­té tout ce qui est en re­la­tion avec l’éco­no­mie bleu et l’éco­no­mie de la mer qui consis­tait en des ex­po­si­tions de ba­teaux, des ate­liers et des débats concer­nant la pêche, le trans­port lo­gis­tique, tou­risme, ar­ti­sa­nat et même l’en­tre­pre­na­riat fé­mi­nin. Lors de cet évé­ne­ment qui a du­ré cinq jours, huit confé­rences in­ter­na­tio­nales ont été te­nues avec des ex­perts ita­liens, tu­ni­siens et fran­çais ayant pour thème la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment, le trans­port lo­gis­tique et plu­sieurs autres su­jets …l’autre vo­let de cette foire était consti­tué de jeux et d’ac­ti­vi­tés pour les en­fants avides et char­més d’une ani­ma­tion folk­lo­rique et ar­tis­tique. En outre, ces confé­rences ont per­mis d’iden­ti­fier les meilleures pistes pour dé­ve­lop­per l’éco­no­mie ma­ri­time, in­ci­ter les en­tre­prises à être plus in­no­vantes dans ce do­maine et sus­ci­ter de nou­velles sy­ner­gies pour une nou­velle Tu­ni­sie en per­met­tant au pa­villon na­tio­nal d’être plus com­pé­ti­tif.

A tra­vers cet évé­ne­ment, y-a t-il un plus pour l’amé­lio­ra­tion de l’éco­no­mie na­tio­nale ?

Pour la Tu­ni­sie, cet évé­ne­ment était une oc­ca­sion de Bu­si­ness et à la fois de di­ver­tis­se­ment « joindre l’uti­li­té à l’agréable ». En dé­pit du lieu un peu éloi­gné où se dé­rou­lait le fes­ti­val, je suis agréa­ble­ment sur­pris par la forte af­fluence au fes­ti­val. S’était une op­por­tu­ni­té re­mar­quable pour la Tu­ni­sie de ren­for­cer son po­si­tion­ne­ment dans la sphère éco­no­mique et tou­ris­tique mé­di­ter­ra­néenne.

Entre autres, cette foire ap­por­tait un nou­veau souffle dans la com­pé­ti­ti­vi­té et la concur­rence entre opé­ra­teurs en provenance de dif­fé­rents ho­ri­zons dans ce sec­teur vi­tal. En fait, ce nou­veau par­te­na­riat éco­no­mique et tou­ris­tique entre les deux pays se fixait des ob­jec­tifs à at­teindre: le 1er est de va­lo­ri­ser ce sec­teur qui ne bé­né­fi­ciait pas d’un grand en­goue­ment de la part des dé­ci­deurs pu­blics, deuxiè­me­ment c’est de per­mettre à la Tu­ni­sie d’ac­croître le vo­lume de pro­duc­tion pen­dant les pro­chaines an­nées et in fine, une né­ces­si­té d’in­no­ver dans le do­maine ma­ri­time afin d’ou­vrir de nou­veaux mar­chés.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.