L'es­pagne, comme on l'aime !

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture -

Oc­tobre mu­si­cal de Car­thage par le Choeur de Chambre

Les nom­breux et fi­dèles mé­lo­manes étaient au ren­dez-vous sa­me­di der­nier à l’acro­po­lium de Car­thage, à l’oc­ca­sion de la soi­rée d’ou­ver­ture de la 22ème édi­tion de l’oc­tobre mu­si­cal, as­su­rée cette an­née par le Choeur de Chambre « Duc de Ca­labre » et or­ga­ni­sée en col­la­bo­ra­tion avec l’am­bas­sade d’es­pagne, l’ins­ti­tut Cer­van­tès et la Ca­sa del Me­di­ter­ra­neo.

Des mo­ments ma­giques qui nous ont fait re­vivre les airs de la « Zar­zue­la »; opé­rette es­pa­gnole née au mi­lieu du XVIIÈME siècle, mê­lant chant et danse, qui a été créée pour le di­ver­tis­se­ment de la Cour à Ma­drid, car en Es­pagne, la Zar­zue­la est un genre mu­si­cal aus­si im­por­tant que l’opéra. Elle connut son apo­gée au 19ème siècle et au dé­but du 20ème, avec l'ou­ver­ture à Ma­drid du Théâtre de la Zar­zue­la.

« Femmes et Zar­zue­la » s’avère être une ré­flexion mu­si­cale sur la femme et sa lutte au cours des temps pour re­cou­vrir ses droits dans la so­cié­té et af­fir­mer sa vo­lon­té et son éner­gie pour contour­ner les pro­blèmes aux­quels elle fait face.

Le spec­tacle met en exergue sur un ton hu­mo­ris­tique, le droit des femmes qui osent s’af­fir­mer face à des ques­tions d’ordre pu­blic, fai­sant ain­si fi de l’image de la femme ré­si­gnée et sans force, char­gée uni­que­ment des tâches do­mes­tiques et fa­mi­liales…le tout, su­per­be­ment joué par des so­pra­nos au grand ta­lent, dont Sa­ra Ma­tar­ranz, (so­pra­no so­liste), Ja­vier Che­ca, (té­nor so­liste), Jorge Ro­bai­na, (pia­niste) et Ama­ro Gon­zales de Me­sa, (chef de Choeur).

Une très belle ou­ver­ture d’un évé­ne­ment in­con­tour­nable de la mu­sique clas­sique qui pro­pose du 15 au 30 oc­tobre, qua­torze con­certs di­ri­gés par de cé­lèbres maes­tros qui nous fe­ront par­ta­ger la pas­sion d’un art ma­jeur.

La Tu­ni­sie prend une part im­por­tante dans la pro­gram­ma­tion avec 3 con­certs ; ce­lui du di­manche 16 oc­tobre qui a été pré­sen­té par le Conser­va­toire de Riadh Feh­ri de Si­di Bou-said, avec Zei­neb et Hou­da Mes­ti­ri, deux jeunes pro­diges du vio­lon.

Le 17 oc­tobre, le pu­blic a eu droit à « Rap­so­dies ro­man­tiques » avec deux in­ter­prètes de la mu­sique tra­di­tion­nelle rou­maine, An­drea Gri­go­ras et Bog­dan Gri­go­ras, (vio­lon) et deux ré­ci­tants tu­ni­siens, Ha­tem Bou­rial et Ne­bil Bas­ti (ré­ci­tants), réunis au­tour d’oeuvres du grand poète, Mi­hai Emi­nes­cu.

Le di­manche 23 oc­tobre, ça se­ra le tour de l’or­chestre phil­har­mo­nique de Tu­nis, de se pro­duire sous la di­rec­tion de Che­dy Gar­fi et An­drea Sad­dam, (di­rec­tion Choeur). Le mar­di 25 oc­tobre, place au concert (Tu­ni­sie­france) avec Va­lé­rie Alt­wegg (flûte) et Wa­lid Dhah­ri (gui­tare), deux ar­tistes qui se re­trou­ve­ront dans un pro­gramme éblouis­sant, de Bach à Gra­na­dos et de Mo­zart à Piaz­zol­la.

L’autre ren­dez-vous, Tu­ni­sie-france, est pré­vu le sa­me­di 29 oc­tobre : Concert 4+4 avec la par­ti­ci­pa­tion du Qua­tuor Ca­dences, (Mo­ha­med Bous­la­ma et Akram Ben Romd­hane au vio­lon; Afif Bous­la­ma, al­to et Fa­rouk Sha­bou, vio­lon­celle), et du Qua­tuor Bel­la, (Ju­lien Dieu­de­gard et fré­dé­ric Au­rier, vio­lon; Ju­lian Bou­tin, al­to et Luc De­dreuil, vio­lon­celle).

Tou­jours fi­dèle à l’évé­ne­ment, l’ita­lie qui n’ar­rête pas de nous éton­ner, présentera le mer­cre­di 19 oc­tobre, le Trio « Mi­grantes », une ren­contre de trois mu­si­ciens loin de leur terre na­tale, dans un ré­per­toire de rythmes ar­gen­tins, jazz eu­ro­péen et so­no­ri­tés orien­tales. Il s’agit de Ja­vier Gi­rot­to (saxo), An­drea Man­zo­ni (pia­no) et Mau­ra Si­gu­ra (oud). Et le ven­dre­di 21 oc­tobre, « Le fes­sure dell’ani­ma », mise en scène mu­si­co-théâ­trale de Pao­lo Di­ra­ni, pia­niste et nar­ra­teur ; de Bach à Ger­sh­win avec mu­sique et images.

La Rus­sie pro­po­se­ra quant à elle pour ce soir, mar­di 18 oc­tobre, Ma­ri­na Ten (chant) et Oleg Boy­ko (gui­tare et luth), deux pres­ti­gieux mu­si­ciens spé­cia­li­sés dans la re­nais­sance ita­lienne es­pa­gnole et de la mu­sique an­da­louse dans un pro­gramme qui illustre la grande di­ver­si­té du gé­nie russe à tra­vers la mu­sique.

L’au­triche le 22 oc­tobre : Mi­chal Knot (saxo) et Bog­dan La­ke­tic (ac­cor­déon), joue­ront les « Nou­velles cou­leurs du pas­sé » de leur ré­cent al­bum, (Vi­val­di, Hän­del, de Fal­la et Piaz­zol­la au pro­gramme). La Po­logne pro­po­se­ra le mer­cre­di 26 oc­tobre, « Bayan Bro­thers » avec Alexan­der Ja­ku­bow et Lu­kasz Mi­rek qui uti­lisent la ri­chesse mu­si­cale illi­mi­tée de cet ins­tru­ment qu’est l’ac­cor­déon, dans le ré­per­toire clas­sique et mo­derne pour in­ter­pré­ter Bach, Piaz­zol­la, Gal­lia­no…

La Bel­gique, le 27 oc­tobre, avec Ro­berte Ma­mou au pia­no. « L’égé­rie de l’oc­tobre mu­si­cal de Car­thage, la poé­tesse des sons, présentera en pre­mière mon­diale, des ex­traits de son nou­veau CD, Mo­zart et Ci­ma­ro­sa ain­si que trois ro­mances de Men­dels­sohn et les « Quatre sai­sons » de Tchaï­kovs­ki. La Tché­quie an­non­cée pour le 28 oc­tobre, par­ti­ci­pe­ra avec Mi­ro­slav Se­ke­ra, (pia­no) et Pe­tr Ma­ce­cek, (vio­lon), tous deux lau­réats de nom­breux prix in­ter­na­tio­naux et qui se pro­duisent sur les plus grandes scènes d’eu­rope, d’amé­rique et d’asie.

En­fin, la clô­ture de l’oc­tobre mu­si­cal de Car­thage se­ra ani­mée cette fois, par l’en­semble por­tu­gais, « Ru­mos », (Anne Vic­to­ri­no, d’al­mei­da, vio­lon, Joao Vas­co, pia­no et Luis Go­mez, cla­ri­nette). Un spec­tacle mul­ti­mé­dia in­ti­tu­lé « To­can­do Por­tu­gal », un flo­ri­lège de mu­siques por­tu­gaises avec pro­jec­tion sur grand écran.

L’oc­tobre mu­si­cal est « un fes­ti­val pri­vé qui a au­jourd’hui sa place dans le pay­sage culturel de la ré­gion et qui contri­bue avec les ar­tistes, le pu­blic et le mo­nu­ment, (la Ca­thé­drale Saint Louis), à en­ri­chir la di­ver­si­té cultu­relle de la pres­ti­gieuse Ci­té car­tha­gi­noise… », se­lon les dires de Mus­ta­pha Ok­by, di­rec­teur de la ma­ni­fes­ta­tion et maître des lieux.

Les dif­fi­cul­tés ? « Nous les sur­mon­tons comme tou­jours, grâce au par­te­na­riat avec nos fi­dèles mé­cènes …» a-t-il dit, et d’ajou­ter : « j’en­cou­rage les écoles voi­sines de Car­thage en leur ac­cor­dant des ta­rifs spé­ciaux, un abon­ne­ment de 300 di­nars pour 14 con­certs et 40 élèves… ». Une très bonne ini­tia­tive ! Say­da BEN ZINEB

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.