Dé­buts pro­met­teurs pour le fes­ti­val d'au­tomne

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture - Ha­tem BOU­RIAL

L'oc­tobre mu­si­cal de Car­thage a ra­pi­de­ment pris son es­sor après une ou­ver­ture sous le signe de la dé­cou­verte, une se­conde soi­rée des jeunes vir­tuoses tu­ni­siens et un ré­ci­tal tu­ni­so-rou­main. Place à une deuxième se­maine de toutes les ten­ta­tions avec des duos russe et au­tri­chien ain­si que deux ré­ci­tals de muis­ciens ita­liens...

De­puis le 15 oc­tobre, l'édi­tion 2016 de l'oc­tobre mu­si­cal brasse un pu­blic nom­breux du cô­té de l'acro­po­lium de Car­thage. Fon­dé en 1996, ce fes­ti­val de mu­sique clas­sique ne faillit pas à sa ré­pu­ta­tion et conti­nue à of­frir au pu­blic des bou­quets de mu­sique ain­si que des dé­cou­vertes en­ri­chis­santes.

Zar­zue­la es­pa­gnole et jeunes ta­lents tu­ni­siens

Pour cette an­née, l'ou­ver­ture de l'oc­tobre mu­si­cal a don­né le ton avec un spec­tacle des plus ori­gi­naux qui pro­po­sait une in­cur­sion dans le monde peu connu en Tu­ni­sie de la zar­zue­la es­pa­gnole.

Ce style ly­rique, né au dix-sep­tième siècle à la cour ma­dri­lène, a vé­ri­ta­ble­ment en­chan­té le pu­blic qui y re­trou­vait les ac­cents de l'opéra et du bel can­to. La per­for­mance des so­listes du choeur "Duc de Ca­labre" ajou­tait une touche ma­gique à l'en­semble et convo­quait les airs connus de l'opéra dans la mé­moire de l'as­sis­tance. La so­pra­no Sa­ra Ma­tar­ranz et le té­nor Ja­vier Che­ca, por­tés par le pia­no de Jorge Ro­bai­na et les choeurs don­nèrent le meilleur d'eux-mêmes et leur per­for­mance au­gure d'une belle ses­sion de l'oc­tobre mu­si­cal. Dès le len­de­main, le charme se pour­sui­vit avec un chan­ge­ment to­tal de décor, puisque ce sont des jeunes ta­lents tu­ni­siens qui in­ves­tirent la scène du fes­ti­val.

Avec les so­listes Zei­neb et Hou­da Mes­ti­ri, le temps de la re­lève mu­si­cale semble avoir son­né tant ces deux jeunes pro­diges ont ébloui par leur tech­nique et leur vir­tuo­si­té. Nées en 2002, ces deux soeurs ju­melles ont été for­mées au sein du conser­va­toire Riadh Feh­ri au­quel un hom­mage était in­di­rec­te­ment ren­du.

D'ailleurs, plu­sieurs autres ta­lents en herbe ont contri­bué à cette se­conde soi­rée de l'oc­tobre mu­si­cal 2016 et tous ont dé­mon­tré l'éten­due de leur ta­lent et la qua­li­té de leur for­ma­tion. Avec un pro­gramme ar­du, tous les ar­tistes de l'école Feh­ri ont ap­por­té au pu­blic la preuve de leur ex­per­tise tout en confir­mant l'adage se­lon le­quel aux âmes bien nées, la va­leur n'at­tend point le nombre des an­nées. En ef­fet, au pro­gramme de cette soi­rée des jeunes vir­tuoses tu­ni­siens étaient ins­crits bien des oeuvres de ré­per­toire à l'image des com­po­si­tions de Schu­bert, Bar­tok ou Brahms. De plus, les jeunes pia­nistes du Conser­va­toire ont ap­por­té

leur touche à l'édi­fice en jouant Cho­pin, Pach­ma­ni­nov et Liszt. Vé­ri­ta­ble­ment une soi­rée de l'ex­cel­lence!

Rhap­so­dies ro­man­tiques rou­maines et bou­quet de mu­siques d'eu­rope

Avec les Rhap­so­dies ro­man­tiques rou­maines au pro­gramme du lun­di 17 oc­tobre, la troi­sième soi­rée de l'oc­tobre mu­si­cal se­ra à la croisée de la poésie et de la mu­sique. En ef­fet, mu­si­ciens rou­mains et poètes tu­ni­siens de­vaient rendre hom­mage à Mi­hai Emi­nes­cu, fi­gure es­sen­tielle de la poésie rou­maine mo­derne. Ce sont les vio­lo­nistes An­dreea et Bog­dan Gri­go­ras qui étaient hier soir les in­ter­prètes des danses et mu­siques de Rou­ma­nie, don­nant une touche orientale au fes­ti­val et aus­si consa­crant des pas­se­relles entre ar­tistes de nos deux pays. Sou­li­gnons que le duo Gri­go­ras est for­mé de deux mu­si­ciens qui en­seignent à l'ins­ti­tut su­pé­rieur de mu­sique de Sfax de­puis 1999.

Cette se­maine, l'oc­tobre mu­si­cal de­vrait at­teindre sa vi­tesse de croi­sière avec quatre ré­ci­tals de di­verses tra­di­tions. Au­jourd'hui, mar­di 18 oc­tobre, le duo russe Ma­ri­na Ten et Oleg Boy­ko se­ra sur scène pour in­ter­pré­ter des airs de la re­nais­sance ita­lienne et es­pa­gnole ain­si que des oeuvres de la tra­di­tion an­da­louse. Ac­com­pa­gnée par Oleg Boy­ko à la gui­tare ou au luth, la chan­teuse Ma­ri­na Ten de­vrait ap­por­ter la preuve de son éclec­tisme et aus­si une touche russe au fes­ti­val qui se pour­sui­vra en­suite avec deux spec­tacles ita­liens et une pres­ta­tion d'un duo au­tri­chien. Ain­si, mer­crei 19 oc­tobre, le Trio Mi­grantes (Ita­lie) se­ra sur scène pour une fu­sion entre le oud, le saxo et le pia­no avec un ré­per­toire de rythmes ar­gen­tins, jazz eu­ro­péen et so­no­ri­tés orien­tales. En­suite, le 21 oc­tobre, ce se­ra le tour du pia­niste ita­lien Pao­lo Di­ra­ni de pré­sen­ter une oeuvre per­son­nelle bras­sant les mu­siques de Bach à Ger­sh­win. En­fin, la se­maine s'aché­ve­ra sa­me­di 22 oc­tobre avec le duo au­tri­chien Mi­chal Knot au saxo­phone et Bog­dan La­ke­tic à l'ac­cor­déon qui in­ter­pré­te­ront des oeuvres de Vi­val­di, Piaz­zol­la, Han­del et consorts. De quoi ré­ga­ler les pu­ristes et les nom­breux mé­lo­manes fi­dèles à l'oc­tobre mu­si­cal de Car­thage, le fes­ti­val qui donne des cou­leurs mu­si­cales à nos au­tomnes...

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.