Fausses alertes à la bombe

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Une sé­rie d'alertes à la bombe ont pro­vo­qué hier au Da­ne­mark l'éva­cua­tion de deux aé­ro­dromes et de deux ga­le­ries com­mer­çantes. En Al­le­magne, la po­lice a me­né des fouilles dans une dou­zaine d'écoles, sur­tout à Leip­zig, dans l'est du pays. L'aé­ro­drome de Ros­kilde, à 35 km de Co­pen­hague, ain­si qu'une galerie com­mer­çante du centre de cette pe­tite ville ont été éva­cués. Un centre com­mer­cial de Sla­gelse, près de Ros­kilde, a éga­le­ment été éva­cué, tout comme un aé­ro­drome du nor­dest du pays. A Co­pen­hague, un cam­pus uni­ver­si­taire a été briè­ve­ment fer­mé. La po­lice da­noise a dé­cla­ré igno­rer pour l'ins­tant l'ori­gine de ces dif­fé­rentes alertes. D'autres alertes à la bombe ont vi­sé plu­sieurs sites de la ré­gion de Co­pen­hague, comme l'aé­ro­port in­ter­na­tio­nal, mais elles ont été vite clas­sées comme de fausses alertes car elles éma­naient toutes du même cor­res­pon­dant, a dé­cla­ré la po­lice à la chaîne de TV da­noise TV2. Au­triche nou­veau bâ­ti­ment se­ra éri­gé", a dé­cla­ré Wolf­gang So­bot­ka au quo­ti­dien au­tri­chien Die Presse. Il a évo­qué un usage "ca­ri­ta­tif ou ad­mi­nis­tra­tif" pour la nou­velle construc­tion. Pour que ce pro­jet se concré­tise, le gou­ver­ne­ment au­tri­chien doit en­core me­ner à son terme la pro­cé­dure d'ex­pro­pria­tion de la mai­son si­tuée dans le centre de Brau­nauam-inn, à la fron­tière al­le­mande, a pré­ci­sé un porte-pa­role du mi­nis­tère au­tri­chien de l'in­té­rieur. Ni­ge­ria avaient réus­si à s'échap­per peu après, et une autre a été re­trou­vée en mai. Chine

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.