Vic­toire au for­ceps de L'ESS contre L'USTA

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Sa­dok SLI­MANE

«On au­rait pu payer cher notre manque de réus­site mal­gré les oc­ca­sions créées, heu­reu­se­ment dans le temps ad­di­tion­nel la si­tua­tion nous a été fa­vo­rable. Il n’em­pêche, on doit ti­rer la le­çon et cor­ri­ger ces er­reurs », telle a été la dé­cla­ra­tion de Mon­tas­ser Lou­hi­chi , après le match.

Il a fal­lu at­tendre le temps ad­di­tion­nel pour voir L’ESS rem­por­ter dif­fi­ci­le­ment une vic­toire, la se­conde de la sai­son, face au nou­veau pro­mu de la Ligue 1, L’US Ta­taouine. On sa­vait que l’am­biance gé­né­rale au sein du club sa­hé­lien de­puis l’an­nonce de dé­mis­sion de son pré­sident n’est guère à l’op­ti­misme, mais de­là à ce que la dé­mo­bi­li­sa­tion soit presque gé­né­rale il y a de quoi être éton­né. Pour­tant, ha­bi­tués à em­bal­ler ce genre de confron­ta­tion dés l’en­tame du match, les étoi­lés émous­sés, et guère motivés ont ac­cu­mu­lé les fautes et les mal­adresses du­rant la mi­temps pour être sau­vé à la 43ième mi­nute par Dhaouadhi sur un geste tech­nique de qua­li­té suite à une belle ou­ver­ture de l’ivoi­rien Bayo . Il faut dire qu’avec une for­ma­tion in­édite, c’est la pre­mière pour cer­tains (Nat­ter, Mohs­ni, Laâyou­ni voir Sal­tou) la co­hé­sion a fait dé­faut au sien de l’équipe sur­tout lorsque Iheb Msek­ni n’af­fi­chait pas la grande forme et Lah­mar ab­sent. For­cé­ment dans ce cas que le scé­na­rio de la pé­riode ini­tiale est re­pro­duit à l’iden­tique ou presque en se­conde mi-temps. Quand bien même les étoi­lés ont crée plus d’oc­ca­sions en cette pé­riode ils conti­nuaient à pâ­tir d’une ré­cur­rente in­ef­fi­ca­ci­té of­fen­sive où à l’ab­sence de Dio­go sus­pen­du, sont ve­nues s’ajou­ter les mal­adresses pour pé­ché de jeu­nesse de l’ivoi­rien et sur­tout les dé­chets tech­niques du li­byen. Dé­ci­dé­ment, les avants étoi­lés sont à cô­té du su­jet. Dans ce cas Mon­tas­sar Lou­hi­chi a beau jus­ti­fié les mal­adresses de ses avants par le manque de réus­site, ce n’est pas de la sorte que les choses vont chan­ger. Car à l’évi­dence re­le­ver Bayo, un jeune pé­tri de qua­li­té par un Sal­tou fran­che­ment mal­adroit et guère au ni­veau n’est pas tou­jours la « bonne so­lu­tion ».Aus­si, en ra­tant au­tant d’oc­ca­sions dans le match on fi­nit par en­cais­ser. En ef­fet, les su­distes pour y avoir cru un mo­ment, ont pu éga­li­ser à deux mi­nutes de la fin. Sauf que lors du temps ad­di­tion­nel l’ar­bitre, ajou­tant six mi­nutes, in­di­rec­te­ment sau­va l’etoile grâce au pé­nal­ty ac­cor­dé et trans­for­mé par Msek­ni. Une vic­toire dans la dou­leur mais une vic­toire qui doit rap­pe­ler au staff tech­nique la né­ces­si­té de re­voir cer­tains de ses choix à la fois de joueurs et plan tac­tique. «Je fé­li­cite les joueurs pour leur ex­cellent com­por­te­ment et pour leur pres­ta­tion. On a joué de­vant le cham­pion de Tu­ni­sie sans com­plexes avec nos moyens. On a cru un mo­ment que l’on pour­rait ar­ra­cher la pa­ri­té, mais l’ar­bitre a dé­ci­dé au­tre­ment » a dé­plo­ré L’en­trai­neur de L’USTA , Ah­med Dri­di. Après une dé­faite et deux pa­ri­tés concé­dées à do­mi­cile, les su­distes de L’US Ta­taouine en se dé­pla­çant à Sousse n’avaient pour ob­jec­tif que de ren­trer à la base avec un ré­sul­tat po­si­tif. Et s’ils n’y sont pas par­ve­nus, c’est qu’ils n’avaient pas pris suf­fi­sam­ment de risques aux bons mo­ments. Les bons mo­ments ? Les pro­té­gés de Ah­med Dri­di les ont eu mais ils étaient te­nus par des consignes strictes de leur coach. En ef­fet, en choi­sis­sant d’at­tendre les lo­caux dans leur zone en fer­mant les is­sues les co­équi­piers de l’ex­cellent Math­lou­thi (UST) ont per­du l’op­por­tu­ni­té de lan­cer des contres car l’etoile en dé­pit de la pré­sence de Mohs­ni était pre­nable aus­si bien dans l’axe que sur les cô­tés. De fait, même s’ils ont bien ré­sis­té du­rant le match, ils n’ont pu al­ler jus­qu’au bout. C’est que le coach su­diste en re­tar­dant la prise de risque vers la fin du match(le but de Chaâ­bane est si­gné à la 87ième ), il a su­bi le re­tour du bâ­ton des sa­hé­liens dans le temps ad­di­tion­nel.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.