«Nous avons mal né­go­cié le match»

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

Que le CSS batte la JSK de sur­croît au stade Mhi­ri là où, rai­son de plus, il ne fait pra­ti­que­ment pas de conces­sions est on ne peut plus dans la lo­gique des choses. La vic­toire des « Noir et Blanc » a re­vê­tu ce­pen­dant un ca­rac­tère bien par­ti­cu­lier car elle fut ob­te­nue par une for­ma­tion sfaxienne « new look » com­pre­nant dans ses rangs une pléiade de jeunes pim­pants et au ta­lent cer­tain, par­mi les­quels on pour­rait ci­ter le dé­fen­seur cen­tral Han­ni Ama­mou, les deux mi­lieux dé­fen­sifs, Ous­sa­mam Am­dou­ni et le sé­né­ga­lais Fal­lu Niang et l’at­ta­quant Hous­sam Ben Ali. A tout ce beau monde on pour­rait ajou­ter les Fah­mi Ben Romd­hane qui a fait sa pre­mière ap­pa­ri­tion cette sai­son en match of­fi­ciel sous la ca­saque sfaxienne. De l’an­cienne équipe ne fi­gu­raient plus en ef­fet que Jri­di, So­ka­ri, Me­riah, Mar­zou­ki et Han­na­chi.

Si tous les joueurs sfaxiens ne sont pas à dis­so­cier de la vic­toire, la palme de­vait re­ve­nir au tou­jours jeune Ma­her Ha­na­chi qui fut in­con­tes­ta­ble­ment l’homme du match. Ba­gage tech­nique, abat­tage et une dé­bor­dante dé­ter­mi­na­tion, au­tant de qua­li­tés qui font de ce joueur une vé­ri­table plaque tour­nante et donc un élé­ment in­con­tour­nable à la fois au ni­veau de la construc­tion que ce­lui de la fi­ni­tion. Au­tant dire que le CSS qui a vu par­tir la ma­jo­ri­té de ses joueurs cadres, s’at­tèle mi­nu­tieu­se­ment et mé­tho­di­que­ment à réus­sir sa phase de tran­si­tion. D’au­tant qu’en plus des jeunes ali­gnés contre la JSK, d’autres ne man­que­ront pas de ren­for­cer bien­tôt les rangs de l’équipe. Il s’agit prin­ci­pa­le­ment du dé­fen­seur axial, Nas­sim Hnid, des deux mi­lieux de ter­rain, Ha­zem Mba­rek et le gha­néen Niar­ko et les deux at­ta­quants qui se re­mettent d’une bles­sure, Ha­tem Las­soued et le Sé­né­ga­lais Mo­ha­med Ndoye. Comme on le de­vine bien l’en­trai­neur ad­joint Anis Jer­bi qui a di­ri­gé conjoin­te­ment avec Fe­thi Der­gâa en at­ten­dant le re­cru­te­ment d’un nou­vel en­traî­neur n’a pas man­qué de fé­li­ci­ter dans les ves­tiaires ses joueurs pour leur ap­pli­ca­tion et l’es­prit de corps dont ils ont fait preuve tout au long de la ren­contre « Cette vic­toire am­ple­ment mé­ri­tée est ve­nu cou­ron­ner le bon tra­vail que nous avons ac­com­pli lors de la trêve. Elle re­flète aus­si la qua­li­té du po­ten­tiel de groupe re­cons­ti­tué par l’ar­ri­vée d’une nou­velle vague de bons joueurs ». Concer­nant la JSK, em­pres­sons-nous de re­mar­quer qu’elle n’a pas man­qué de té­na­ci­té et qu’elle a par in­ter­mit­tence joué d’égal à égal avec son ad­ver­saire mais elle dût s’avouer vain­cue de­vant plus fort qu’elle sur tous les plans du jeu. Pour l’en­trai­neur An­to­nio Du­mas c’est « la qua­li­té des joueurs du CSS qui a fait la dif­fé­rence » Le tech­ni­cien bré­si­lien re­con­nait ce­pen­dant que « son équipe n’a pas four­ni le match es­comp­té d’elle. Nous avons en­re­gis­tré des dé­faillances in­di­vi­duelles qui se sont ré­per­cu­tées sur le ren­de­ment collectif ». Tou­jours est-il qu’en dé­pit des dif­fi­cul­tés qu’elle en­dure en ce dé­but de sai­son, l’équipe agh­la­bite qui ren­ferme dans ses rangs de bons élé­ments is­sus pour la plu­part du ter­roir du club, nous semble, avec un meilleur en­ca­dre­ment tech­nique et mo­ral de son groupe, nous semble en me­sure de re­dres­ser la barre.

Ameur KERKENNI

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.