Quatre morts et 14 bles­sés, suite à l’ef­fon­dre­ment d’un bal­con

Le Temps (Tunisia) - - Faits De Societe -

Faits-divers dans le monde

Deux jeunes filles avaient in­vi­té une tren­taine d’amis, en ma­jo­ri­té des étu­diants en droit, pour pendre la cré­maillère, sa­me­di soir dans un im­meuble ré­cent du centre-ville d’an­gers, quand le drame a eu lieu, vers 23 heures, tuant quatre per­sonnes. Les deux hôtes ne fi­gurent pas par­mi les vic­times. Les quatre per­sonnes tuées sont trois hommes de 21, 23 et 25 ans et une jeune fille de 18 ans. Le jeune homme de 25 ans était jo­ckey et s’ap­pe­lait Bap­tiste Fer­chaud, fils de Sé­bas­tien Fer­chaud. Ap­pren­ti de ta­lent, il comp­tait 32 vic­toires, dont 2 à Vin­cennes en 2009, avec Ola de Padd puis Ot­to Del­ta. Le jeune homme était éga­le­ment pro­fes­seur de ten­nis.

La jeune fille, Lou, était étu­diante en école d’in­fir­mière. L’homme de 23 ans, Ben­ja­min, joueur de ten­nis, était tout juste di­plô­mé de l’ess­ca, une école de com­merce d’an­gers, et jeune créa­teur d’une start-up. En­fin, An­toine, 21 ans, était étu­diant en droit à la fa­cul­té d’an­gers. Sept hommes et sept femmes, âgés de 18 à 27 ans, ont été bles­sées, dont Hu­go Ma­rie, fils de l’en­traî­neur hip­pique Phi­lippe Ma­rie. Quatre ont été griè­ve­ment at­teints. Sept d’entre eux ont pu quit­ter l’hô­pi­tal dans la jour­née.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.