Re­port de l’élec­tion, dan­ger d’es­ca­lade

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Le re­port de l’élec­tion pré­si­den­tielle en Ré­pu­blique dé­mo­cra­tique du Con­go (RDC) re­pré­sente un réel dan­ger d’es­ca­lade, a dé­cla­ré hier le mi­nistre fran­çais des Af­faires étran­gères, Jean-marc Ay­rault. «Ren­voyer à 2018, à une date in­cer­taine, ce n’est pas une ré­ponse. Il y a des risques de ma­ni­fes­ta­tions vio­lentes et de ré­pres­sion», a-t-il dit lors d’un ren­dez-vous avec la presse di­plo­ma­tique à Pa­ris. Jean-marc Ay­rault a pré­ci­sé que l’op­tion des sanc­tions était sur la table. La Cour consti­tu­tion­nelle de la RDC a an­non­cé qu’elle ap­prou­vait le re­port de l’élec­tion pré­si­den­tielle qui était théo­ri­que­ment pré­vue pour no­vembre. Sa dé­ci­sion au­to­rise le pré­sident Jo­seph Ka­bi­la, dont le se­cond et der­nier man­dat ex­pire le 19 dé­cembre, à res­ter en fonc­tion. Une par­tie de l’op­po­si­tion, l’union pour la na­tion congo­laise (UNC), s’est ac­cor­dée ce week-end avec la coa­li­tion au pou­voir pour re­por­ter l’élec­tion à avril 2018.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.