L’op­po­si­tion de la Wal­lo­nie pose pro­blème

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Le gou­ver­ne­ment belge a dit hier es­pé­rer pou­voir convaincre les au­to­ri­tés de Wal­lo­nie dont l’op­po­si­tion à l’ac­cord de libre échange entre l’union eu­ro­péenne et le Ca­na­da (CE­TA) risque d’em­pê­cher sa mise en oeuvre. Le mi­nistre belge du Com­merce, Di­dier Reyn­ders, a émis l’es­poir que l’obs­tacle wal­lon soit sur­mon­té avant le som­met des chefs d’etat et de gou­ver­ne­ment de L’UE de­main et ven­dre­di. «Nous conti­nuons à tra­vailler avec cer­taines ré­gions», a-t-il dit à la presse à son ar­ri­vée à Luxem­bourg où se réunissent mar­di les mi­nistres du Com­merce du bloc com­mu­nau­taire. «J’es­père qu’en fin de se­maine, au mo­ment du som­met, nous se­rons en me­sure de faire avan­cer les choses», a-t-il ajou­té. Les 28 gou­ver­ne­ments de L’UE sou­tiennent le CE­TA (Com­pre­hen­sive Eco­no­mic Trade Agree­ment), qui a né­ces­si­té cinq ans de né­go­cia­tions et re­pré­sente le pre­mier ac­cord com­mer­cial du bloc eu­ro­péen avec un pays du G7. Mais l’op­po­si­tion de la ré­gion fran­co­phone belge pour­rait em­pê­cher l’adop­tion de l’ac­cord à l’una­ni­mi­té, le gou­ver­ne­ment belge ne pou­vant le si­gner sans l’aval des par­le­ments ré­gio­naux. «Je ne don­ne­rai pas les pleins pou­voirs au gou­ver­ne­ment fé­dé­ral et la Bel­gique ne si­gne­ra pas le CE­TA le 18 oc­tobre», a af­fir­mé ven­dre­di le mi­nistre-pré­sident wal­lon, Paul Ma­gnette. Les dé­pu­tés qui siègent à Na­mur ont adop­té une mo­tion de­man­dant à l’exé­cu­tif ré­gio­nal de ne pas dé­lé­guer ses pou­voirs au gou­ver­ne­ment belge pour si­gner le trai­té.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.