Quatre per­sonnes in­cul­pées après un coup de fi­let an­ti­ter­ro­riste

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

A l’is­sue de quinze per­qui­si­tions me­nées hier, le par­quet fé­dé­ral belge in­dique avoir pro­cé­dé à quatre in­cul­pa­tions pour par­ti­ci­pa­tion aux ac­ti­vi­tés d’un groupe ter­ro­riste. Ces per­qui­si­tions et ar­res­ta­tions se sont dé­rou­lées dans plu­sieurs villes du nord de la Bel­gique, dont An­vers, Deinze et Gand, a pré­ci­sé le par­quet. L’en­quête qui a me­né à ce coup de fi­let an­ti­ter­ro­riste por­tait sur le fi­nan­ce­ment de mou­ve­ments dji­ha­distes et le re­cru­te­ment de com­bat­tants. Par­mi les in­cul­pés, cer­tains sont «sus­pec­tés d’avoir vou­lu re­cru­ter des per­sonnes pour qu’elles se rendent en Sy­rie en vue d’y re­joindre L’EI (l’or­ga­ni­sa­tion État is­la­mique) », sou­ligne le par­quet dans un com­mu­ni­qué.

Ce coup de fi­let a eu lieu dans le cadre d’un dos­sier de ter­ro­risme du par­quet fé­dé­ral, «à la de­mande du juge d’ins­truc­tion de Flandre orien­tale spé­cia­li­sé en ma­tière de ter­ro­risme». Il n’est pas lié aux at­ten­tats de Bruxelles, qui ont fait 32 morts le 22 mars, pré­cise-t-il par ailleurs. «Ni arme ni ex­plo­sif n’ont été re­trou­vés» lors des 15 per­qui­si­tions, est-il in­di­qué. Les per­qui­si­tions ont été exé­cu­tées sous la di­rec­tion de la po­lice ju­di­ciaire fédérale de Flandre orien­tale, (la pro­vince de Gand), avec l’as­sis­tance d’eu­ro­pol et d’équipes de la PJ fédérale d’an­vers.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.