Al­ler cher­cher les rai­sons… !

Un ef­fec­tif de qua­li­té sur le pa­pier, mais loin de convaincre

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Ra­fik BEN AR­FA

Le par­tage des points réa­li­sé di­manche der­nier de­vant le CS. d’ham­mam-lif est ve­nu ca­cher le bon dé­but de sai­son de l’es­pé­rance ST mar­qué par six vic­toires d’af­fi­lée compte te­nu des trois tours de la coupe de Tu­ni­sie, édi­tion 2015-2016. Les deux pré­cieux points per­dus ex­pliquent la ré­ac­tion du pu­blic « sang et or » au re­tour aux ves­tiaires des joueurs et du staff tech­nique, cour­roux des sup­por­ters vi­sant no­tam­ment Am­mar Souayah.

Une qua­li­té : re­con­naître ses er­reurs C’est qu’en dé­pit d’un groupe de joueurs de qua­li­té, sur le pa­pier du moins et d’une pré­pa­ra­tion d’avant sai­son ron­de­ment me­née, l’équipe pro­fes­sion­nelle ne par­vient tou­jours pas à convaincre. Hor­mis le match des quarts de fi­nale de la coupe de Tu­ni­sie contre l’etoile SS à Sousse, les « Sang et Or » sont sou­vent pas­sés à cô­té du su­jet. Am­mar Souayah n’a pas man­qué d’évo­quer à chaque oc­ca­sion les ab­sences de joueurs pour di­verses rai­sons, bles­sures et manque de temps de jeu.

Tou­jours est-il qu’il n’a pas eu le cou­rage de re­con­naître que ses choix n’ont pas sou­vent été ap­pro­priés, heu­reux. Ré­pé­tant à chaque fois que l’es­sen­tiel est d’avoir ré­col­té trois pré­cieux points ajou­tant qu’il faut conti­nuer à tra­vailler. Pour­tant re­con­naître ses er­reurs est une qua­li­té que l’on dé­couvre par­mi les en­traî­neurs les plus cô­tés de la pla­nète. Mais mal­heu­reu­se­ment pas en Tu­ni­sie.

Le play off, c’est de­main Rien que di­manche der­nier, les mau­vais choix de l’en­traî­neur « sang et or » étaient vi­sibles pour le com­mun des mor­tels. On ne laisse pas Fer­ja­ni Sas­si pen­dant toute une mi-temps sur le banc des rem­pla­çants pour écart de conduite et l’ali­gner à la re­prise du jeu. Un écart dis­ci­pli­naire se paie au­tre­ment, par une sanc­tion fi­nan­cière entre autres. Ré­sul­tat des courses : le fait d’as­sis­ter à une to­tale confu­sion au mi­lieu du ter­rain avec les ren­trées de Je­las­si et de Bguir aux cô­tés de Mon­cer et du même F. Sas­si. Avec un ef­fec­tif moins riche en nombre et en qua­li­té, l’es­pé­rance ST est par­ve­nue à ter­mi­ner l’exer­cice écou­lé à la 2ème clas­se­ment gé­né­ral mal­gré deux faux pas in­ex­cu­sables de­vant L’AS. Mar­sa et sur­tout L’ES. Zar­zis à Tu­nis. Un scé­na­rio que la par­tie es­pé­ran­tiste doit évi­ter dans les se­maines à ve­nir. D’ac­cord, la qua­li­fi­ca­tion au play off est chose cer­taine, un play off qu’il fau­dra pré­pa­rer dès à pré­sent sa­chant que la concur­rence se­ra beau­coup plus dif­fi­cile avec un Club Afri­cain qui re­vient pro­gres­si­ve­ment au pre­mier plan outre les deux autres pré­ten­dants au sacre fi­nal.

Souayah sous le feu des cri­tiques

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.