Des liens entre la ma­fia ca­la­braise et Daech dans un tra­fic d'armes et d'oeuvres d'art

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

Une en­quête de La Stam­pa ré­vèle les liens qui unissent la ma­fia ca­la­braise et l'état is­la­mique dans un tra­fic d'armes et d'oeuvres d'art pillées en Li­bye. Do­me­ni­co Qui­ri­co, jour­na­liste au quo­ti­dien ita­lien La Stam­pa et an­cien otage en Syrie, est par­ti à la ren­contre d'un membre de la ma­fia ca­la­braise en se fai­sant pas­ser pour un riche col­lec­tion­neur tu­ri­nois. De­puis la ville de Syrte, en Li­bye, des oeuvres d'art et des pièces ar­chéo­lo­giques pillées dans les ré­gions contrô­lées par l'état is­la­mique entrent illé­ga­le­ment en Ita­lie, dans le port de Gioia Tau­ro, où la 'Ndran­ghe­ta a ses en­trées et or­chestre ses dif­fé­rents tra­fics de­puis de nom­breuses an­nées. «Le trans­port est as­su­ré par les cri­mi­nels chi­nois et leurs in­nom­brables ba­teaux et contai­ners», ap­puie Do­me­ni­co Qui­ri­co. En échange des oeuvres d'art pillées, la ma­fia ca­la­braise, en col­la­bo­ra­tion avec la Ca­mor­ra, ex­pé­die dif­fé­rentes armes, de la Ka­la­sh­ni­kov au lance-flamme. «La Ca­mor­ra dé­tient ces armes en grande quan­ti­té grâce à ses liens et son tra­fic his­to­riques avec la Rus­sie, la Mol­da­vie ou l'ukraine», écrit The Dai­ly Beast.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.