Une nou­velle tra­duc­tion de Mou­nir Fen­dri

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture - Ha­tem BOURIAL

de Ch­ris­tian Fer­di­nand Ewald

Mou­nir Fen­dri, le plus dis­tin­gué des ger­ma­nistes tu­ni­siens conti­nue son tra­vail de fond et pu­blie ré­gu­liè­re­ment des ou­vrages en Tu­ni­sie, en Al­le­magne et aus­si en Orient.

Dans quelques se­maines, Fen­dri pu­blie­ra un ou­vrage éru­dit ba­sé sur des ar­chives re­trou­vées en Al­le­magne et consa­cré à un per­son­nage haut en cou­leurs: le fa­meux Kru­ger Bey, un Al­le­mand qui a dé­ser­té de la Lé­gion étran­gère en 1835 pour s'ins­tal­ler en Tu­ni­sie au ser­vice du Bey.

De Kru­ger Bey à Ch­ris­tian Ewald

Le livre in­ti­tu­lé "Kru­ger Bey: un des­tin magh­ré­bo-al­le­mand" pa­raî­tra dans quelques se­maines aux édi­tions The­lem en Al­le­magne. Ce nou­vel ou­vrage vien­dra com­plé­ter une bi­blio­gra­phie im­pres­sion­nante qui, au fil des ans, s'est consti­tuée sous la plume de Mou­nir Fen­dri. Tra­duc­tions, mo­no­gra­phies, re­cherches ar­chi­vis­tiques ont per­mis à cet uni­ver­si­taire de for­mer une oeuvre es­sen­tiel­le­ment des­ti­née à re­trou­ver la mé­moire al­le­mande dans le Magh­reb et à faire connaître en langue arabe les textes lit­té­raires de langue al­le­mande.

En ce sens, les édi­tions de la Fon­da­tion Beit El

Hik­ma viennent de pu­blier dans leur sé­rie his­to­rio­gra­phique la ré­édi­tion d'un livre de Mou­nir Fen­dri ini­tia­le­ment pa­ru en 1991. Cet ou­vrage est la tra­duc­tion en arabe de la re­la­tion de voyage de Cris­tian Fer­di­nand Ewald, un mis­sion­naire al­le­mand qui s'est trou­vé en Tu­ni­sie en 1835. Dans ce livre, nous sui­vons les pas de Ewald dans une nou­velle édi­tion du livre re­vue et aug­men­tée. Cet Al­le­mand au Magh­reb dé­crit un pé­riple qui l'a me­né de Tu­nis à Tri­po­li avec de nom­breuses ob­ser­va­tions no­tées sur son che­min. De So­li­man à Na­beul et Ham­ma­met, de Sousse à Sfax puis de Ga­bès à Djer­ba, la Tu­ni­sie de 1835 re­naît sous nos yeux grâce à ce voyage rap­por­té avec un luxe de dé­tails.

"Se­mi­las­so in Tu­ni­sia"

Cette oeuvre s'in­sère bien dans la lit­té­ra­ture de voyage consa­crée à la Tu­ni­sie au mi­lieu du dix­neu­vième siècle et consti­tue un cas d'école de ce genre lit­té­raire, an­cêtre du tra­vel wri­ting. Comme

tou­jours, la tra­duc­tion de Fen­dri est d'une grande pré­ci­sion et ses notes des plus éclai­rantes. Voi­ci donc un ou­vrage qui nous offre un do­cu­ment rare et sou­ligne le tra­vail de fond des tra­duc­teurs et his­to­riens tout en met­tant en va­leur la ligne édi­to­riale ri­gou­reuse et do­cu­men­taire de Beit El Hik­ma. Un texte de plus à ver­ser dans le fonds d'oeuvres ayant pour thème la Tu­ni­sie et pro­ve­nant d'au­teurs al­le­mands. No­tons en guise de conclu­sion que Mou­nir Fen­dri a éga­le­ment tra­duit la re­la­tion de voyage de Hein­rich Barth en 1845 et fait pa­raître cet ou­vrage chez le même édi­teur dès 1987. De même, sous le titre "Se­mi­las­so in Afri­ca", Fen­dri avait tra­duit les textes de plu­sieurs autres voya­geurs al­le­mands en Tu­ni­sie en 1989.

C'est dire le ca­rac­tère in­las­sable de la re­cherche de cet uni­ver­si­taire et sa contri­bu­tion qui se dé­ploie de­puis plus de trente ans à la connais­sance de tout ce qui concerne les rap­ports tu­ni­so-al­le­mands.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.