Le sa­me­di de tous les dan­gers !

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Côte d’ivoire

En Côte d’ivoire, alors que le front du re­fus, or­ga­ni­sa­teur de la marche contre la Cons­ti­tu­tion Ouat­ta­ra, a an­non­cé un « gi­ga mee­ting », hier, à la place Fic­gayo de Yo­pou­gon, le pou­voir et ses sou­tiens lancent éga­le­ment leur pre­mier mee­ting de cam­pagne au stade Hou­phouët-boi­gny, en pré­sence d’alas­sane Ouat­ta­ra. Da­nièle Bo­ni Cla­ve­rie, lors d’un bi­lan d’étape, ce jeu­di 20 oc­tobre 2016, dans après-mi­di, au cours d’une confé­rence de presse, a in­di­qué que ce mee­ting de Yo­pou­gon se­ra l’oc­ca­sion de lan­cer de nou­veaux mots d’ordre pour la suite de la ba­taille. Elle a in­di­qué que mal­gré tous les obs­tacles des au­to­ri­tés, la ma­ni­fes­ta­tion de jeu­di, « qui a mo­bi­li­sé un mil­lier de per­sonnes à Abid­jan, est un suc­cès, une vic­toire ». Abou Dra­ha­mane San­ga­ré du FPI a ex­pli­qué que « ce n’est pas une af­faire de camp po­li­tique mais une af­faire de la Côte d’ivoire », alors que le Pro­fes­seur Ma­ma­dou Kou­li­ba­ly a été beau­coup plus tran­chant. « Il faut que les mi­li­tants soient conscients que sur ce type de champ de ba­taille, si votre lea­der est em­por­té, s’il tombe, s’il dis­pa­raît, le prin­cipe de base du com­bat­tant, c’est de conti­nuer le com­bat. Ne vous po­sez pas la ques­tion : ‘’il est où ?’’ Là où vous de­vez al­ler, vous êtes tom­bés d’ac­cord d’y al­ler, vous y al­lez quand même. Et ce ma­tin les gens qui étaient là ont conti­nué. (…) Le che­min que nous mon­trons, c’est la déso­béis­sance à une au­to­ri­té qui ne doit pas faire ce qu’elle a en­vie de faire », a conseillé le Pro­fes­seur. Ce qui au­gure de len­de­mains hou­leux en Côte d’ivoire. D’ailleurs, cer­tains craignent même un re­gain de ten­sion dans ce pays d’afrique de l’ouest, d’au­tant qu’hier, le pou­voir et ses sou­tiens lancent éga­le­ment leur pre­mier mee­ting de cam­pagne au stade Hou­phouët-boi­gny, en pré­sence du chef de l’etat ivoi­rien, Alas­sane Ouat­ta­ra. L’en­jeu étant certes ce­lui de la mo­bi­li­sa­tion, mais cer­tains ob­ser­va­teurs re­doutent qu’un camp soit ten­té de dé­sta­bi­li­ser le mee­ting de l’autre, ce qui pour­rait bien dé­gé­né­rer.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.