Entre le lea­der et son dau­phin

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Sa­dok SLIMANE

Ligue 1

La vic­toire dif­fi­ci­le­ment ac­quise di­manche der­nier par la bande à Ben­zar­ti face au pro­mu de L’US Ta­taouine n’a pas été du goût du pu­blic sa­hé­lien qui ne trouve au­cune ex­pli­ca­tion au com­por­te­ment des joueurs sur le ter­rain. Certes, une vic­toire c’est tou­jours trois point au comp­teur, mais la ma­nière a fait cruel­le­ment dé­faut. Au­jourd’hui, et pour la deuxième ren­contre consé­cu­tive de­vant son pu­blic, l’etoile ten­te­ra de faire mieux face un ad­ver­saire « au­tre­ment ca­li­bré », le CAB, un vieux rou­tier de la Ligue 1.

Re­trou­ver ses re­pères Pour Faou­zi Ben­zar­ti et les siens, il s’agit avant tout de faire mieux que la der­nière sor­tie. Pour ce faire, il faut re­trou­ver ses re­pères en re­ve­nant à « ses fon­da­men­taux ». Ha­bi­tués à em­bal­ler leur match par une bonne en­tame où co­hé­sion, ra­pi­di­té en phase de tran­si­tion et sur­tout de la per­cus­sion dans la zone ad­verse en sont les in­gré­dients, les étoi­lés ont per­du de leur verve et leur spon­ta­néi­té dans le jeu. Même si le re­tour à la nor­male exi­ge­ra plus de temps et de pa­tience, ce qui im­porte c’est ne pas perdre le cap et d’al­ler de l’avant. C’est au de­meu­rant le mes­sage que le coach a ten­té de faire pas­ser du­rant cette se­maine afin que le groupe re­trouve l’en­vie de jouer et sur­tout de ga­gner. Après tout la si­tua­tion n’est pas aus­si alar­mante qu’on laisse en­tendre. Deux matchs de­puis le dé­but de sai­son, deux vic­toires avec un goal-ave­rage po­si­tif (+ 4pts), avec une qua­trième po­si­tion dans le groupe en at­ten­dant de ré­ac­tua­li­ser son ca­len­drier, l’etoile peut as­pi­rer à un meilleur clas­se­ment pour peu qu’elle re­trouve sa réelle place ; une ques­tion de temps. Mais entre temps, les pro­té­gés de Ben­zar­ti sont ap­pe­lés à plus de ri­gueur pour se re­mettre en confiance et sur­tout ré­ta­blir la confiance avec leur pu­blic. La passe est certes dif­fi­cile mais guère in­sur­mon­table. En ce sens, un choix ju­di­cieux du onze ren­trant, des joueurs dis­po­nibles sur le double plan men­tal et phy­sique est né­ces­saire. C’est ain­si, qu’à quelques élé­ments prés le staff tech­nique fe­ra confiance en dé­fense à Math­lou­thi pro­té­gé en ce­la par le qua­tuor Ke­chri­da, Gha­zi, Mohs­ni, Je­mel à l’en­tre­jeu, Nat­ter, Ben Amor, Msek­ni, Bri­gui, Dhaoua­di et Acos­ta étant pos­tés à l’at­taque.

Pour un ré­sul­tat po­si­tif les Bi­zer­tins n’af­fichent que 8 points au comp­teur avec deux vic­toires (JKS à Kai­rouan, EOSB) et deux pa­ri­tés concé­dées dont une à do­mi­cile face à L’ESZ (l’autre à Ta­taouine). C’est dire si la mois­son est re­la­ti­ve­ment faible en ce dé­but de sai­son au vu sur­tout des re­cru­te­ments (Dar­ra­gi, Reas­saï­si entre autre…) et de la pré­pa­ra­tion d’in­ter­sai­son. Se­rait-ce jus­te­ment l’une des ex­pli­ca­tions pour jus­ti­fier le chan­ge­ment à la tête de la di­rec­tion tech­nique ? Nous ne sommes pas loin de le croire. En ef­fet, et mise à part la vic­toire ra­me­née de Kai­rouan lors de la pre­mière jour­née, l’équipe n’a pas été convain­cante dans l’en­semble. Mal­gré un po­ten­tiel of­fen­sif non né­gli­geable (Mben­gué, Ipa­ra, Sal­hi, Dar­ra­gi,ben Ouan­nés etc..) le groupe ne par­vient pas à at­teindre ai­sé­ment les cages ad­verses (une moyenne d’un but par match), ce qui n’est pas suf­fi­sant si on es­père se frayer un che­min vers le Playoff. Certes, pour le mo­ment le com­por­te­ment dé­fen­sif en re­vanche est somme toute cor­recte (un seul but en­cais­sé en quatre matchs), mais là aus­si ce n’est guère suf­fi­sant quand on sait que les nor­distes n’ont pas en­core af­fron­té les « grosses cy­lin­drées » du groupe A, L’ESS et le CSS. Au­tant dire que les choses sé­rieuses com­mencent au­jourd’hui sur la pe­louse du stade olym­pique de Sousse où le CAB a gagné pour la der­nière fois, il y a de ce­la prés d’une dé­cen­nie. Guère fa­vo­rable, le ca­len­drier ne mé­nage pas l’équipe qui doit ef­fec­tuer un dif­fi­cile dé­pla­ce­ment à Ben Guer­déne avant de re­ce­voir le CSS lors de la 7ième jour­née. Inu­tile de dire que Ma­her Kan­za­ri, qui a hé­ri­té de l’équipe dans un mo­ment dif­fi­cile doit réus­sir « son exa­men de pas­sage » pour es­pé­rer en­ta­mer le re­tour de la phase pré­li­mi­naire dans les meilleures condi­tions.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.