L’ef­fi­ca­ci­té, ob­jec­tif du pro­gramme PAFIP

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

Un ac­cord cadre de par­te­na­riat re­la­tif au pro­gramme d’ap­pui à la for­ma­tion et à l’in­ser­tion pro­fes­sion­nelle (PAFIP), a été si­gné, hier, par le mi­nis­tère de la For­ma­tion Pro­fes­sion­nelle et de l’em­ploi, l’union Gé­né­rale Tu­ni­sienne du Tra­vail (UGTT) et l’union Tu­ni­sienne de l’in­dus­trie du Com­merce et de l’ar­ti­sa­nat (UTI­CA). En ver­tu de cet ac­cord, les par­ties si­gna­taires s’en­gagent à concen­trer leurs ef­forts pour at­teindre les ob­jec­tifs du pro­gramme d’ap­pui à la for­ma­tion et à l’in­ser­tion pro­fes­sion­nelle (PAFIP). D’un coût glo­bal de plus 60 mil­lions de di­nars, le pro­gramme PAFIP s’ins­crit dans le cadre d’une coo­pé­ra­tion tu­ni­so­fran­çaise et s’étale sur 5 ans (2016-2020). Le PAFIP a pour ob­jec­tif de rendre plus ef­fi­cace le dis­po­si­tif de for­ma­tion pro­fes­sion­nelle en tant que vec­teur d’in­ser­tion des sor­tants sur le mar­ché de l’em­ploi. Imed Ham­ma­mi, mi­nistre de la For­ma­tion Pro­fes­sion­nelle et de l’em­ploi, a dé­cla­ré à ce pro­pos que le pro­gramme s’ins­crit dans le cadre de l’exé­cu­tion du plan na­tio­nal de ré­forme du sys­tème de for­ma­tion pro­fes­sion­nelle et vise à va­lo­ri­ser les dis­po­si­tions du Contrat So­cial si­gné le 14 jan­vier 2013 entre le gou­ver­ne­ment, L’UGTT et L’UTI­CA. Le PAFIP concerne la ré­forme de 17 éta­blis­se­ments de for­ma­tion et de 15 spé­cia­li­tés dans 4 bas­sins d’em­ploi ré­par­tis sur 9 gou­ver­no­rats, a fait sa­voir le mi­nistre en pré­ci­sant que l’agence Fran­çaise de Dé­ve­lop­pe­ment (AFD) fi­nance le pro­gramme avec un prêt de 24 mil­lions d’eu­ros et un don de 700 mille eu­ros. De son cô­té, Has­sine Abas­si, SG de L’UGTT a ex­pri­mé son sou­hait que le PAFIP ac­cé­lère la pu­bli­ca­tion du sta­tut par­ti­cu­lier re­la­tif au Conseil Na­tio­nal du Dia­logue So­cial et la créa­tion d’un Fond d’as­su­rance pour perte de l’em­ploi.

Il a par ailleurs sou­li­gné que la ré­forme du sys­tème de la for­ma­tion pro­fes­sion­nelle exige le par­tage des sa­voirs dans le cadre d’un pro­ces­sus s’ap­puyant sur une confiance ré­ci­proque. Wi­ded Bou­cha­maoui, pré­si­dente de L’UTI­CA, a, dans son in­ter­ven­tion, sou­li­gné que la réus­site du pro­gramme né­ces­site la concer­ta­tion des ef­forts des dif­fé­rents ac­teurs concer­nés afin d’im­pul­ser l’éco­no­mie na­tio­nale du pays.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.