Oues­la­ti in­cer­tain

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Mou­rad AYARI

L’ab­sence de Ab­del­ka­der Oues­la­ti a été for­te­ment res­sen­tie face au SG. Le staff mé­di­cal du CA s’ac­tive pour le re­quin­quer et lui per­mettre d’être pré­sent ce di­manche face à l’es­pé­rance. Le joueur, de­meure, avec Bra­him Che­ni­hi, le meilleur joueur du mo­ment et même de ces der­niers mois au CA et sa pré­sence ré­sou­drait bien des pro­blèmes à Kaïs Yâa­kou­bi.

Re­prise dans le calme Le CA a re­pris les en­traî­ne­ments après le match per­du di­manche der­nier face au Stade Ga­bé­sien. Les « Rouge et Blanc » n’ont pas su pro­fi­ter du match nul de l’es­pé­rance de Tu­nis concé­dé la veille face à L’AS Ga­bès. Pire en­core, ils ne sont plus qu’à une lon­gueur d’avance sur leur ad­ver­saire de di­manche pro­chain. La dé­faite clu­biste a un peu sur­pris, mais il ne faut pas dra­ma­ti­ser et ac­ca­bler outre me­sure les joueurs qui ont tout fait pour re­ve­nir au score. La pré­ci­pi­ta­tion et le manque de réus­site ont joué un bien mau­vais tour aux pro­té­gés de Yâa­kou­bi et Khé­li­fa est le pre­mier concer­né puis­qu’il a eu, à lui tout seul trois bonnes oc­ca­sions de buts avec le ré­sul­tat que l’on connaît.

Quoi qu’il en soit, la re­prise fut plu­tôt calme et on pense dé­jà au der­by. Et c’est tant mieux pour les « Rouge et Blanc » car un deuxième re­vers pour­rait chan­ger la donne et pour le staff et pour le club…

Vo­lume de jeu ap­pré­ciable Kaïs Yâa­kou­bi avait rai­son d’être sa­tis­fait du ren­de­ment de ses joueurs mal­gré la dé­faite. Il avait rai­son de ne pas ac­ca­bler ses joueurs car ils ont bien joué. Les pré­sents ont eu droit à un bon match de la part des clu­bistes qui mé­ri­taient au moins le point du match nul. Main­te­nant,il s’agit d’en ti­rer les le­çons pour évi­ter de faire les mêmes er­reurs.

Avec quel sché­ma tac­tique ? Face au Stade Ga­bé­sien, Kaïs Yâa­kou­bi a ali­gné trois pi­vots. Trois por­teurs d’eau. Trois joueurs qui af­fichent cer­taines li­mites dès lors qu’il s’agit de construire. Ghan­dri, Kha­lil et Oued­her­fi en même temps alors que le CA évo­lue de­vant son pu­blic et sur sa pe­louse. Un choix qui nous laisse per­plexes. Vrai­sem­bla­ble­ment, il fe­ra au­tant face à l’es­pé­rance de Tu­nis. A moins que…²²

Ja­zi­ri le mal ai­mé A la mi-temps, l’at­ta­quant Ja­zi­ri n’est plus ré­ap­pa­ru. Il est res­té dans les ves­tiaires pour lais­ser sa place à Bas­sam Srar­fi. Une dé­ci­sion quelque peu at­ten­due de la part de Kaïs Yâa­kou­bi qui a vou­lu évi­ter à son joueur la grogne du pu­blic qui ne lui par­donne rien. Lors de la pre­mière pé­riode, vers la 37ème mi­nute, après la perte d’une balle fa­cile, il s’est fait hué une pre­mière fois. Il faut dire qu’il a des choses à se re­pro­cher et n’a pas trop ap­pris de ses pré­cé­dentes sor­ties. Il fait par­tie de l’équipe pre­mière de­puis quelques an­nées et est tou­jours au point mort. Il a in­té­rêt à se prendre en main puis­qu’il est ques­tion du re­cru­te­ment d’un, voire deux at­ta­quants étran­gers lors du mer­ca­to d’hi­ver. Dans ce cas, il se re­trou­ve­rait peut-être dans un autre club et sous d’autres cou­leurs…

Pas de point de presse Vrai­sem­bla­ble­ment, les joueurs n’au­ront pas le droit de s’ex­pri­mer en pré­vi­sion du der­by. On croit sa­voir éga­le­ment que Kaïs Yâa­kou­bi fe­ra au­tant. Il n’est pas ques­tion de point de presse pour par­ler du der­by. A vé­ri­fier !

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.