Des mi­lices chiites à l’as­saut de Tal Afar

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

Re­con­quête de Mos­soul en Irak

Des mi­lices pa­ra­mi­li­taires chiites sou­te­nues par l’iran ont dit hier s’ap­prê­ter à lan­cer une of­fen­sive pour chas­ser les dji­ha­distes sun­nites du groupe Etat is­la­mique (EI) de la ville de Tal Afar, à l’ouest de Mos­soul, dans le cadre de la cam­pagne vi­sant à re­prendre la grande ville du nord de l’irak. Les Ha­chid Chaa­bi, ou Forces de mo­bi­li­sa­tion po­pu­laire, ont ter­mi­né leurs pré­pa­ra­tifs dans la ville de Kayya­ra, au sud de Mos­soul, et vont se mettre en marche dans les pro­chains jours, a dé­cla­ré leur porte-pa­role, Ah­med al As­sa­di, à la té­lé­vi­sion d’etat. Le gou­ver­ne­ment ira­kien a de­man­dé aux Ha­chid Chaa­bi de ne pas par­ti­ci­per à l’of­fen­sive contre Mos­soul, ville à forte po­pu­la­tion sun­nite, pour évi­ter de s’alié­ner les ha­bi­tants. Les mi­lices chiites ont sou­vent été ac­cu­sées par le pas­sé de s’être li­vrées à des exac­tions contre les ci­vils dans les villes qu’elles ont re­con­quises.

Mais les mi­li­ciens ont in­sis­té pour prendre part aux opé­ra­tions en at­ta­quant Tal Afar, une ville qui pré­sen­tait au­tre­fois une grande mixi­té re­li­gieuse et eth­nique mais dont les ha­bi­tants chiites ont fui lors de l’ar­ri­vée de L’EI il y a deux ans.

La prise de cette ville si­tuée à en­vi­ron 70 km à l’ouest de Mos­soul et à mi-che­min entre la grande mé­tro­pole et la ville de Sind­jar, dé­jà re­prise à L’EI par les forces kurdes, cou­pe­rait un peu plus la voie de re­pli des dji­ha­distes vers la Sy­rie. «Quelques jours nous sé­parent du dé­but des opé­ra­tions là­bas», a dé­cla­ré Ah­med al As­sa­di.

La ville de Mos­soul

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.