Re­port sine die de l’exa­men de l’af­faire Cho­kri Be­laïd

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

Le Tri­bu­nal de pre­mière ins­tance de Tu­nis a dé­ci­dé, hier, de re­por­ter, sine die, l’exa­men de l’af­faire de l’as­sas­si­nat de Cho­kri Be­laïd, a in­di­qué à l’agence TAP, Me Ni­zar Snous­si, membre du collectif de dé­fense dans l’af­faire de Be­laid.

Lors de l’au­dience, le collectif de dé­fense avait de­man­dé le trans­fert du dos­sier de l’af­faire à un autre juge pour ga­ran­tir les at­tri­buts d’un pro­cès équi­table, a-t-il dit. Se­lon Me Ali Kal­thoum, membre du co­mi­té de dé­fense, une plainte a été dé­po­sée contre le juge d’ins­truc­tion en charge de l’af­faire «pour com­pli­ci­té de meurtre et ho­mi­cide vo­lon­taire avec pré­mé­di­ta­tion». L’au­dience s’est dé­rou­lée en pré­sence du porte-pa­role du Front po­pu­laire Ham­ma Ham­ma­mi, du se­cré­taire gé­né­ral du par­ti des Pa­triotes dé­mo­crates uni­fié (PPDU) Zied La­khd­har et de plu­sieurs syn­di­ca­listes et dé­fen­seurs des droits hu­mains. Des par­ti­sans du Front po­pu­laire se sont ras­sem­blés de­vant le siège du Tri­bu­nal de pre­mière ins­tance de Tu­nis pour ré­cla­mer la vé­ri­té sur l’as­sas­si­nat du mar­tyr Cho­kri Be­laïd. Avo­cat de pro­fes­sion et lea­der de gauche, Cho­kri Be­laid, se­cré­taire gé­né­ral du Par­ti des pa­triotes dé­mo­crates uni­fié a été as­sas­si­né, le 6 fé­vrier 2013, de­vant son do­mi­cile à Tu­nis.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.