Bruits et chu­cho­te­ments

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture - Ka­mel BOUAOUINA

La Place des arts à Na­beul ou la culture dans la rue Le concept de la place des Arts à Na­beul est né pour être tra­duit dans la réa­li­té par l’émer­gence d’un espace de dé­cou­verte et de pro­mo­tion des arts à la ren­contre des at­tentes mul­tiples. Si­tué tout près de la jarre de Na­beul, le jar­din en face a été amé­na­gé pour ac­cueillir des ac­ti­vi­tés ar­tis­tiques pour tous : en­fants, jeunes, adultes, seuls ou en fa­mille, en en­vi­ron­ne­ment sco­laire, so­cio­cul­tu­rel, de loisirs, de for­ma­tion, de tra­vail. Le mi­nis­tère de la culture s’est fa­çon­né une image ré­so­lu­ment ori­gi­nale en ins­tal­lant la culture dans la rue. L'art est par­tout, dans la rue. C’est l’ob­jec­tif tra­cé par le com­mis­sa­riat ré­gio­nal de la culture de Na­beul qui a vou­lu sor­tir des sen­tiers bat­tus et in­vi­ter les ar­tistes à peindre et à ex­po­ser en pleine rue. L’idée pa­rait ori­gi­nale. Mais elle vise à rap­pro­cher la culture du ci­toyen, an­nonce le mi­nistre de la culture Mo­ha­med Zine El Abi­dine, lors de l’inauguration de cet espace cultu­rel. Ils étaient une ving­taine de peintres à se ras­sem­bler dans un espace ou­vert. La rue comme nous l’a dé­crite Hayet Ma­j­rouh, , une pas­sion­née d’arts, est de­ve­nue un vé­ri­table mu­sée à ciel ou­vert, per­met­tant aux ar­tistes de s’ex­pri­mer et of­frant aux pas­sants des toiles, des fresques et des ta­bleaux mul­ti­co­lores. Loin de son car­can ha­bi­tuel, l’art s’offre un nou­vel espace de li­ber­té : la rue. Mo­ha­med Ali étu­diant avoue que cette opé­ra­tion est à sa­luer : « la pein­ture est dans la rue, c’est une oc­ca­sion de pro­po­ser des ac­ti­vi­tés hors normes en de­hors des lieux ha­bi­tuels afin d’of­frir des ren­contres entre un pu­blic qui dé­am­bule et des pro­po­si­tions ar­tis­tiques ac­com­pa­gnées par des pro­fes­sion­nels dans le cadre de ces ate­liers par­ti­ci­pa­tifs avec des ama­teurs ». En par­cou­rant les dif­fé­rents ate­liers, on s’aper­çoit que chaque ar­tiste est ve­nue pour s’ex­pri­mer, des­si­ner, com­mu­ni­quer avec son en­vi­ron­ne­ment. On a eu af­faire à des ar­tistes qui construisent un dia­logue au lieu de sim­ple­ment ap­po­ser leur marque sans qu'elle n'ait de rap­port avec la com­mu­nau­té lo­cale. La place des arts, ce Street art est éga­le­ment un for­mi­dable ou­til de pro­mo­tion de la culture pour tous.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.