Raid contre une école dans la pro­vince d’id­leb

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

• 22 en­fants tués

Vingt-deux en­fants et six en­sei­gnants ont été tués dans des raids me­nés contre une école dans la pro­vince d’id­leb, voi­sine d’alep, dans le nord-ouest de la Sy­rie, a in­di­qué l’uni­cef.

Les élèves de cette école par­taient se mettre à l’abri après un pre­mier raid aé­rien lors­qu’une bombe a tou­ché l’éta­blis­se­ment. Si l’iden­ti­té des au­teurs de l’at­taque n’est pas confir­mée, nom­breux sont ceux qui ac­cusent l’ar­mée sy­rienne et son al­lié russe. Une hy­po­thèse plus que pro­bable se­lon le mi­nistre fran­çais des Af­faires étran­gères Jean-marc Ay­rault. La Rus­sie a aus­si­tôt nié être im­pli­quée dans l’at­taque, dé­cla­rant qu’au­cun de ses avions n’opé­rait dans cette zone au mo­ment du bom­bar­de­ment. L’ONU, de son cô­té, a de­man­dé une en­quête. Se­lon Sté­phane Du­jar­ric, porte-pa­role de l’or­ga­ni­sa­tion, «il faut ab­so­lu­ment que nous trou­vions qui est res­pon­sable d’un tel acte. Si c’est une at­taque dé­li­bé­rée, il s’agit d’un crime de guerre». Trois en­fants ont éga­le­ment pé­ri dans une autre école, à Alep, si­tuée dans un sec­teur pro-gou­ver­ne­men­tal.

De son cô­té, l’ex-pre­mier mi­nistre bri­tan­nique et en­voyé spé­cial de L’ONU pour l’édu­ca­tion, Gor­don Brown, a ré­cla­mé une en­quête de la Cour pé­nale in­ter­na­tio­nale (CPI). «Je de­mande au Conseil de sé­cu­ri­té d’ac­cep­ter im­mé­dia­te­ment que la pro­cu­reure de la CPI mène une en­quête sur ce que je crois être un crime de guerre», a-t-il dé­cla­ré à la presse.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.