Ab­bas­si : «Cartes sur table»

• «Il n’est pas ques­tion de re­por­ter les ma­jo­ra­tions sa­la­riales

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

“Il n'est pas ques­tion de re­por­ter les ma­jo­ra­tions sa­la­riales”

Le Se­cré­taire gé­né­ral de l’union gé­né­rale tu­ni­sienne du tra­vail (UGTT) Hou­cine Ab­bas­si a plai­dé en fa­veur du re­tour d’un dia­logue «sé­rieux», «res­pon­sable» et «cartes sur table» avec le gou­ver­ne­ment, pour faire face à la si­tua­tion «grave» et «in­cer­taine» que connaiît le pays.

Lors d’une dé­cla­ra­tion à la presse, hier, à Mé­de­nine, où il a pré­si­dé une con­fé­rence ré­gio­nale sur les caisses so­ciales, Ab­bas­si a pré­ve­nu que L’UGTT ne cè­de­ra pas sur les ma­jo­ra­tions sa­la­riales.

«Il n’est pas ques­tion de re­por­ter les ma­jo­ra­tions sa­la­riales. Ce­la est to­ta­le­ment contraire aux ac­cords et aux ré­sul­tats des né­go­cia­tions. Un Etat qui se res­pecte doit res­pec­ter ses en­ga­ge­ments», a-t-il lan­cé.

Les faibles res­sources de l’etat, a-t-il en­core consi­dé­ré, peuvent être com­blées par la lutte contre la contre­bande, la re­struc­tu­ra­tion de l’éco­no­mie, la pour­suite des évadés fis­caux et la ré­vi­sion de la lé­gis­la­tion fis­cale vers plus d’équi­té. «Il faut une vi­sion lo­gique et ju­di­cieuse per­met­tant de trou­ver des so­lu­tions qui ne soient pas au dé­tri­ment de cer­taines per­sonnes et pas d’autres», a sou­li­gné le res­pon­sable syn­di­cal.

S’agis­sant des caisses so­ciales, Ab­bas­si a rap­pe­lé que L’UGTT a mis en garde contre les pro­blèmes ma­jeurs de ces struc­tures de­puis 2006. «Des so­lu­tions ra­di­cales doivent être trouvées. Elles doivent être concrètes et du­rables, et non pas de simples me­sures pro­vi­soires», a-t-il in­sis­té. Le Se­cré­taire gé­né­ral ad­joint de L’UGTT Ab­del­ka­rim Jrad a pré­sen­té, lors de la con­fé­rence, une étude ef­fec­tuée par la cen­trale syn­di­cale sur la si­tua­tion des caisses so­ciales, et com­pre­nant des re­com­man­da­tions à la pré­si­dence du gou­ver­ne­ment, au mi­nis­tère de tu­telle et aux di­rec­tions des caisses, pour les sor­tir de la crise.

Se­lon cette étude, les caisses so­ciales connaissent un dé­fi­cit per­ma­nent qui a at­teint, pour la CNRPS (Caisse Na­tio­nale de Re­traite et de Pré­voyance So­ciale), quelque 345.8 mil­lions de di­nars en 2015, contre 83 mil­lions de di­nars en 2010. Les pré­vi­sions es­timent que le dé­fi­cit grim­pe­ra à 603 mil­lions de di­nars en 2016. Pour sa part le Se­cré­taire gé­né­ral ad­joint de l’union Gé­né­rale Tu­ni­sienne du Tra­vail (UGTT), Bel­ga­cem Aya­ri, a dit es­pé­rer que la re­prise du dia­logue et des né­go­cia­tions avec le gou­ver­ne­ment, dé­but de la se­maine pro­chaine, abou­ti­ra à des ré­sul­tats concrets à mêmes de contri­buer à l’apai­se­ment de la crise so­ciale.

Il a dans ce sens in­vi­té le gou­ver­ne­ment à «faire montre d’au­dace» pour de­man­der des comptes aux évadés fis­caux, aux contre­ban­diers et aux lob­bies de la cor­rup­tion, et à mettre en place une réelle jus­tice fis­cale.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.