Une mé­moire en miettes et en lam­beaux

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Ha­tem BOURIAL

Le col­loque in­ter­na­tio­nal des JCC pose la dra­ma­tique ques­tion de l'ef­fa­ce­ment de la mé­moire ci­né­ma­to­gra­phique arabe et afri­caine. Quel est l'état des lieux? Quelles so­lu­tions en­vi­sa­ger? Quelles sont les ac­tions en cours?

Le col­loque in­ter­na­tio­nal des JCC pose la dra­ma­tique ques­tion de l'ef­fa­ce­ment de la mé­moire ci­né­ma­to­gra­phique arabe et afri­caine. Quel est l'état des lieux? Quelles so­lu­tions en­vi­sa­ger? Quelles sont les ac­tions en cours?

Après l'ou­ver­ture of­fi­cielle du fes­ti­val, les JCC ont tout de suite en­ta­mé la ses­sion du cin­quan­te­naire par les tra­vaux du col­loque in­ter­na­tio­nal consa­cré cette an­née à la ques­tion du pa­tri­moine ci­né­ma­to­gra­phique et des dan­gers qui le me­nacent.

Pa­tri­moine ci­né­ma­to­gra­phique en pé­ril

In­ti­tu­lé "Pa­tri­moine ci­né­ma­to­gra­phique en pé­ril", le col­loque se dé­roule de­puis hier et au­jourd’hui au pa­lais des congrès et per­met de ré­flé­chir sur la mise en place d'une po­li­tique de sau­ve­garde de la mé­moire du ci­né­ma arabe et afri­cain. Ani­mé par Mo­ha­med Chel­louf, par ailleurs di­rec­teur ar­tis­tique du pro­gramme des fes­ti­vi­tés du cin­quan­te­naire, ce col­loque est ap­puyé par l'aca­dé­mie tu­ni­sienne Beit el Hik­ma et la Fé­dé­ra­tion pan­afri­caine des ci­néastes (FEPACI). Les séances au nombre de quatre se dé­rou­le­ront de 9h à 13h et se­ront ou­vertes au pu­blic.

Plu­sieurs ci­néastes et pro­fes­sion­nels du do­maine par­ti­ci­pe­ront à ce col­loque par­mi les­quels Jo­sé Ma­nuel Cos­ta, Abou­ba­car Sa­no­go ou Hi­chem Ben Am­mar. Quatre axes struc­tu­re­ront les tra­vaux. En pre­mier lieu, il s'agi­ra de dres­ser un état des lieux. En­suite, il fau­dra ré­flé­chir à quelle ap­proche pri­vi­lé­gier pour dé­ve­lop­per une po­li­tique de sau­ve­garde et de res­tau­ra­tion du pa­tri­moine ci­né­ma­to­gra­phique afri­cain et arabe.

Il est temps de ti­rer la son­nette d'alarme

Le troi­sième axe concer­ne­ra le mo­dèle éco­no­mique à choi­sir pour les ins­ti­tu­tions de conser­va­tion et res­tau­ra­tion de ce pa­tri­moine. En­fin se­ront po­sés les en­jeux po­li­ti­co-cultu­rels de la sau­ve­garde de ce pa­tri­moine qui est ac­tuel­le­ment en pé­ril. Les tra­vaux du col­loque se dé­ve­lop­pe­ront en trois vo­lets. Après avoir ex­po­sé les pro­blé­ma­tiques qui se­ront abor­dées par le col­loque, les par­ti­ci­pants en­vi­sa­ge­ront les ar­chives comme moyen de ré­sis­tance dans une sé­quence in­ti­tu­lée "Ré­pres­sions, trau­ma­tismes et dé­pos­ses­sion mé­mo­rielle". En­fin se­ront abor­dées les ex­pé­riences en cours en ma­tière de sau­ve­garde et res­tau­ra­tion de films ain­si que les pro­jets en voie de naître. L'am­bi­tion de ce col­loque qui tombe à pic est de ti­rer la son­nette d'alarme sur la si­tua­tion du pa­tri­moine fil­mique afri­cain et arabe et sen­si­bi­li­ser les pou­voirs pu­blics quant à l'ur­gence de re­mé­dier à la si­tua­tion. Pa­ral­lè­le­ment au col­loque, des films res­tau­rés se­ront pré­sen­tés au pu­blic.

Des co­pies res­tau­rées de films pour re­trou­ver les ra­cines du fes­ti­val

En ef­fet, des co­pies ré­no­vées du film "Les ba­li­seurs du dé­sert" de Na­ceur Kh­mir ain­si que de "Omar Gat­la­tou" de Mer­zak Al­louache et "La pro­messe" des frères Dar­denne se­ront pro­je­tées. A no­ter éga­le­ment, la pro­jec­tion du court mé­trage "Le fau­con" du Ko­wei­tien Kha­led Sed­dik dont une co­pie res­tau­rée per­met­tra de dé­cou­vrir la grande beau­té. Ce film avait rem­por­té le Ta­nit d'ar­gent lors des JCC 1966 et sa pro­jec­tion per­met­tra de rendre hom­mage à Kha­led Sed­dik, un vieux rou­tier des JCC dont le pu­blic a ap­pré­cié dans le pas­sé les "Bass ya Bahr" ou "Ors el zain". Ces pre­mières jour­nées des JCC 2016 sont éga­le­ment une oc­ca­sion de re­dé­cou­vrir les oeuvres pri­mées tout au long de l'his­toire du fes­ti­val. Une cin­quan­taine de films étaient en ef­fet au pro­gramme de ce sa­me­di 29 oc­tobre dans le cadre d'une Jour­née de la mé­moire du fes­ti­val.

Vé­ri­table pas­se­relle entre gé­né­ra­tions, cette jour­née consti­tue un idéal contre­point au col­loque qui nous in­ter­pelle tous face à la si­tua­tion dra­ma­tique d'oeuvres ef­fa­cées par le temps.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.