Un plan pour le trai­te­ment de l’in­ter­rup­tion sco­laire

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

L’in­ter­rup­tion sco­laire est le thème d’un Fo­rum de trois jours à Kas­se­rine. C’est la pre­mière ren­contre ini­tiée par l’or­ga­ni­sa­tion «In­ter­na­tio­nal Alert», dans le cadre du Pro­jet de pro­mo­tion de la gou­ver­nance par­ti­ci­pa­tive et de la dé­mo­cra­tie dans la fron­tière tu­ni­sienne avec la Li­bye et l’al­gé­rie. Y par­ti­cipent des uni­ver­si­taires, des dé­mo­graphes et des spé­cia­listes en ges­tion des conflits et pla­ni­fi­ca­tion stra­té­gique de Tu­ni­sie et de plu­sieurs pays arabes, ain­si que des re­pré­sen­tants des mi­nis­tères de l’edu­ca­tion et de la Fa­mille, de la di­rec­tion ré­gio­nale de l’em­ploi et de la so­cié­té ci­vile. Se­lon Mo­ha­med Ali Ben Zi­na, pro­fes­seur de dé­mo­gra­phie, Kas­se­rine est la ré­gion la plus tou­chée par le phé­no­mène de l’in­ter­rup­tion sco­laire avec 32% (sta­tis­tiques de 2014). Le taux d’anal­pha­bé­tisme est le plus éle­vé, no­tam­ment, dans les zones ru­rales des dé­lé­ga­tions de Layoun et Has­si El Frid. Le Pro­jet de pro­mo­tion de la gou­ver­nance par­ti­ci­pa­tive et de la dé­mo­cra­tie dans la fron­tière tu­ni­sienne avec la Li­bye et l’al­gé­rie oeuvre à ap­pro­fon­dir la re­cherche sur les causes di­rectes et in­di­rectes de ce phé­no­mène et à éla­bo­rer un plan par­ti­ci­pa­tif pour son trai­te­ment, ex­plique Ben Zi­na. Pour Bel­ga­cem Re­mi­li, res­pon­sable au Com­mis­sa­riat ré­gio­nal à l’édu­ca­tion, l’in­ter­rup­tion sco­laire est un phé­no­mène na­tio­nal com­plexe lié à plu­sieurs fac­teurs en re­la­tion avec la condi­tion so­ciale de la fa­mille et la si­tua­tion psy­chique de l’en­fant. Par­mi les moyens de lutte contre ce fléau, Re­mi­li évoque le pro­gramme lan­cé par le mi­nis­tère de l’edu­ca­tion de­puis un an sous le slo­gan «l’école ré­cu­père ses en­fants», pro­gramme qui a per­mis à de nom­breux élèves de re­prendre le che­min de l’école après une pé­riode d’in­ter­rup­tion. Le pro­jet de pro­mo­tion de la gou­ver­nance par­ti­ci­pa­tive et de la dé­mo­cra­tie dans la fron­tière tu­ni­sienne avec la Li­bye et l’al­gé­rie qui s’étend sur 18 mois en­globe les ré­gions de Kas­se­rine, Jen­dou­ba, Mé­de­nine et Ta­taouine. Il pré­voit une sé­rie de ren­contres si­mi­laires et de vi­sites de ter­rain dans des zones ru­rales for­te­ment tou­chées par l’anal­pha­bé­tisme.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.