Cha­hed ex­horte les di­rec­teurs gé­né­raux de la fonc­tion pu­blique à “bri­ser le mur de la peur”

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

Le chef du gou­ver­ne­ment Yous­sef Cha­hed a in­di­qué hier que l’ad­mi­nis­tra­tion pu­blique tu­ni­sienne est «ac­ca­blée» et a be­soin d’être ap­puyée pour s’ac­quit­ter au mieux de sa mis­sion au ser­vice du ci­toyen et pour agir contre la cor­rup­tion, les pots-de-vin et la contre­bande. Pré­si­dant l’ou­ver­ture de la Con­fé­rence des di­rec­teurs gé­né­raux 2016 du mi­nis­tère de la Fonc­tion pu­blique et de la gou­ver­nance, Yous­sef Cha­hed a sou­li­gné l’ap­pui de l’etat aux di­rec­teurs gé­né­raux de la Fonc­tion pu­blique et l’im­por­tance de li­bé­rer les ta­lents et les com­pé­tences dont dis­pose l’ad­mi­nis­tra­tion pu­blique pour l’exé­cu­tion des po­li­tiques de dé­ve­lop­pe­ment, le ré­ta­blis­se­ment de la confiance du ci­toyen dans l’ad­mi­nis­tra­tion et l’amé­lio­ra­tion des pres­ta­tions de ser­vices en sa fa­veur. Le chef du gou­ver­ne­ment a ex­hor­té les di­rec­teurs gé­né­raux de la Fonc­tion pu­blique à «bri­ser le mur de la peur», à être une force de pro­po­si­tion et à pré­sen­ter des ini­tia­tives qui consti­tue­ront la base des ré­formes à en­ga­ger par l’etat.

Yous­sef Cha­hed n’a pas nié l’exis­tence de dif­fi­cul­tés en­tra­vant l’ac­tion de l’ad­mi­nis­tra­tion pu­blique s’agis­sant no­tam­ment de la po­li­ti­sa­tion de l’ad­mi­nis­tra­tion, et de la pro­pa­ga­tion du phé­no­mène de pots-de-vin et de la cor­rup­tion du­rant les der­nières an­nées de ma­nière in­fluant né­ga­ti­ve­ment sur son ren­de­ment et pro­vo­quant une crise de confiance des ci­toyens.

L’ad­mi­nis­tra­tion, a-t-il in­sis­té, se doit d’être neutre, de faire preuve d’in­dé­pen­dance et d’évi­ter toute forme d’ins­tru­men­ta­li­sa­tion par­ti­sane ou idéo­lo­gique. L’etat, a-t-il ajou­té, s’em­ploie à mettre en place des ré­formes en termes de gou­ver­nance et d’in­té­gri­té et des lé­gis­la­tions pour res­tau­rer la confiance entre le ci­toyen et l’ad­mi­nis­tra­tion. Le but en est de per­mettre l’exé­cu­tion des po­li­tiques de dé­ve­lop­pe­ment. Le chef du gou­ver­ne­ment a rap­pe­lé le rôle joué par l’ad­mi­nis­tra­tion dans l’édi­fi­ca­tion de l’etat mo­derne après l’in­dé­pen­dance et la réus­site du pro­ces­sus de tran­si­tion après la ré­vo­lu­tion.

Pour sa part, le mi­nistre de la Fonc­tion pu­blique et de la gou­ver­nance, Abid Bri­ki a in­di­qué que cette ren­contre vise à sen­si­bi­li­ser les di­rec­teurs gé­né­raux à l’im­por­tance des ré­formes qui s’im­posent à l’heure ac­tuelle dont la ré­forme fi­nan­cière et ad­mi­nis­tra­tive.

Cette ren­contre est aus­si l’oc­ca­sion d’in­for­mer les di­rec­teurs gé­né­raux du pro­gramme de la con­fé­rence in­ter­na­tio­nale sur l’in­ves­tis­se­ment pré­vue les 29 et 30 no­vembre pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.