Les re­proches de la so­cié­té ci­vile aux au­to­ri­tés

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

Des or­ga­ni­sa­tions et as­so­cia­tions ont ré­cla­mé, hier, le par­achè­ve­ment, dans les plus brefs dé­lais, de la mise en place de l’ins­tance na­tio­nale de lutte contre la tor­ture. «La Tu­ni­sie est ré­so­lu­ment en­ga­gée, à l’échelle mon­diale, à créer cette ins­tance confor­mé­ment aux stan­dards in­ter­na­tio­naux», ont rap­pe­lé ces or­ga­ni­sa­tions dans une dé­cla­ra­tion conjointe. Elles ont re­pro­ché aux au­to­ri­tés tu­ni­siennes le manque de moyens hu­mains, fi­nan­ciers et lo­gis­tiques né­ces­saires à l’ins­tance pour en­ta­mer son tra­vail, neuf mois après l’élec­tion de ses membres.

Les or­ga­ni­sa­tions ont ap­pe­lé à ac­cé­lé­rer la mise en place des textes d’ap­pli­ca­tion re­la­tifs au sta­tut et à l’or­ga­ni­gramme de l’ins­tance et à pré­voir un bud­get suf­fi­sant dans le cadre du pro­jet de loi de fi­nances 2017 en vue d’as­su­rer l’au­to­no­mie fi­nan­cière et ad­mi­nis­tra­tive de l’ins­tance. Créée en ver­tu de la loi or­ga­nique n°2013-43, l’ins­tance na­tio­nale de lutte contre la tor­ture est com­po­sée de 16 membres, en l’oc­cur­rence des ma­gis­trats, des avo­cats, des mé­de­cins, des en­sei­gnants, des ex­perts en ma­tière de pro­tec­tion de l’en­fance et des re­pré­sen­tants de la so­cié­té ci­vile. Par­mi les or­ga­ni­sa­tions si­gna­taires fi­gurent: -La Ligue tu­ni­sienne des droits de l’homme -Hu­man Rights Watch -L’as­so­cia­tion Di­gni­ty -L’as­so­cia­tion In­ter­na­tio­nale de Sou­tien aux Pri­son­niers Po­li­tiques -L’as­so­cia­tion la voie des Hommes -Le Ré­seau tu­ni­sien de la jus­tice tran­si­tion­nelle -Le Centre in­ter­na­tio­nal pour la jus­tice tran­si­tion­nelle -L’or­ga­ni­sa­tion Mon­diale Contre la Tor­ture

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.