Les so­cié­tés co­tées main­tiennent le cap

Le Temps (Tunisia) - - NEWS - Z.D

Sec­teur im­mo­bi­lier

Il n’est guère fa­cile d’éva­luer les per­for­mances du sec­teur im­mo­bi­lier en Tu­ni­sie. Sur­tout, avec l’ab­sence des sta­tis­tiques officielles qui concernent l’évo­lu­tion des vo­lumes des ventes ain­si que les stocks des ap­par­te­ments non ven­dus. Des sta­tis­tiques qui touchent éga­le­ment à l’évo­lu­tion du prix du m2 par ré­gion et même par stan­ding, outre les in­di­ca­teurs re­la­tifs à l’im­pli­ca­tion du sec­teur ban­caire.

De toutes les ma­nières, c’est ce qui res­sort de la der­nière étude pu­bliée par l’in­ter­mé­diaire en bourse Mac Sa. Une étude qui a trait aux réa­li­sa­tions des trois so­cié­tés im­mo­bi­lières co­tées en bourse à tra­vers les in­di­ca­teurs d’ac­ti­vi­tés du troi­sième tri­mestre de l’an­née en cours. « Ces in­di­ca­teurs d’ac­ti­vi­té peuvent nous four­nir une idée glo­bale sur la ten­dance du mar­ché », in­dique-t-on dans l’étude. Ci-des­sous, les réa­li­sa­tions des trois so­cié­tés im­mo­bi­lières, Simpar, Es­souk­na et la So­cié­té Im­mo­bi­lière Tu­ni­so-saou­dienne (SITS).

SIMPAR gagne en marge et tombe dans le rouge

Elle est le seul pro­mo­teur im­mo­bi­lier à connaître une baisse des re­ve­nus pour les neufs pre­miers mois de l’an­née en cours. D’ailleurs, ses re­ve­nus ont at­teint 7,80 mil­lions de di­nars au 30 sep­tembre 2016. Une baisse spec­ta­cu­laire au vu de ses réa­li­sa­tion de la même pé­riode (20,61 mil­lions de di­nars) une an­née avant. Cette baisse des re­ve­nus est en contre par­tie as­so­ciée à une hausse de 60% du taux de la marge brute. D’ailleurs, les pro­duits des par­ti­ci­pa­tions s’élèvent à 1,38 mil­lions de di­nars. L’ex­cé­dent brut d’ex­ploi­ta­tion (EBE) de la so­cié­té a connu une hausse de 6,91% dé­ga­geant ain­si un taux de marge D’EBE de 28,7% contre 23,15% une an­née avant. Les in­di­ca­teurs tels qu’ils sont com­mu­ni­qués par SIMPAR, font ap­pa­raître des pro­messes de ventes fermes de 6,5 mil­lions de di­nars. Plus en­core, le stock de pro­duits fi­nis at­teint au neufs pre­miers mois de 2016, 16 mil­lions de di­nars. Forte de ses pro­jets de « haute gamme », la so­cié­té af­fiche une pro­gres­sion de son stock de pro­duits fi­nis par rap­port à l’an­née der­nière. Elle dis­pose d’ailleurs d’un stock de ter­rains à bâ­tir de 39,43 mil­lions de di­nars, soit le ni­veau le plus éle­vé qui soit par rap­port aux autres concur­rents.

Es­souk­na : hausse de chiffres d’af­faires

Pour les neufs pre­miers mois de 2016, Es­souk­na, ap­par­te­nant au groupe BNA, réa­lise un chiffre d’af­faires de 8,67 mil­lions de di­nars. Soit une aug­men­ta­tion de 58% par rap­port à la même pé­riode de 2015. La so­cié­té af­fiche une en­ve­loppe de 7,5 mil­lions de di­nars comme pro­messe de ventes fermes avec une lé­gère crois­sance de 2% de la va­leur ajou­tée.

Plus en­core, les ana­lystes de Mac Sa, rap­pellent que le bu­si­ness mo­del de la so­cié­té fait ap­pa­raître un stock à dif­fé­rents stades de construc­tion dans l’op­tique de pal­lier à la cy­cli­ci­té de son ac­ti­vi­té. C’est ain­si que le stock des pro­duits fi­nis s’éva­lue à 25,1 mil­lions de di­nars. Le stock de tra­vaux at­teint 16,7 mil­lions de di­nars alors que le stock de ter­rains à bâ­tir est de l’ordre de 29,5 mil­lions de di­nars.

2016 s’an­nonce bonne pour la SITS

La So­cié­té Im­mo­bi­lière Tu­ni­so-saou­dienne de­vien­drait une fi­lière du groupe PGH. Une dé­ci­sion dé­jà prise lors de la der­nière AGO de la SITS. Mal­gré ses chan­ge­ments d’ordre ma­na­gé­rial, la so­cié­té en­vi­sage de bonnes per­for­mances pour l’an­née 2016. C’est ain­si que le to­tal de ses re­ve­nus a at­teint 4,68 mil­lions de di­nars au 30 sep­tembre 2016 contre 2,51 mil­lions de di­nars pour la même pé­riode de l’an­née 2015. D’après l’étude pré­ci­tée, cette hausse s’ex­plique par la si­gna­ture de pro­messes de vente ferme de l’ordre de 20,6 mil­lions de di­nars sur l’en­semble du pro­jet El Khou­za­ma au centre ur­bain nord. A fin sep­tembre 2016, SITS dis­pose d’un stock de pro­duits fi­nis éva­lué́ à 14,9 MDT contre 18,6 MDT à fin 2015. « Ce stock est ré­par­ti prin­ci­pa­le­ment entre deux pro­jets ache­vés qui sont Pa­no­ra­ma En­nasr (54,54% de mon­tant to­tal des stocks PF) et Chatt El Kan­taoui (35,93%) », ex­plique l’étude, qui fait éga­le­ment ap­pa­raître que l’un des points faibles de la SITS reste la fai­blesse du stock fon­cier éva­lué à 15,54 mil­lions de di­nars d’au­tant plus qu’en 2016, au­cune ac­qui­si­tion n’a été faite.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.