Le ci­né­ma contem­po­rain re­prend ses droits

Le Temps (Tunisia) - - ARTS & CULTURE - Ha­tem BOURIAL

JCC 2016

Après le ta­pis rouge et la cé­lé­bra­tion du cin­quan­te­naire, les com­pé­ti­tions officielles viennent de com­men­cer et les dif­fé­rents ju­rys s'ac­tivent dé­jà pour dé­par­ta­ger les 68 films ins­crits. Si­mul­ta­né­ment, le pu­blic est pré­sent en masse dans les salles et dé­couvre films ré­cents et oeuvres russes et asia­tiques. La fer­veur est ins­tal­lée pour la se­maine...

Peu à peu, les JCC 2016 par­viennent à leur vi­tesse de croi­sière avec, il faut le sou­li­gner, une édi­tion for­te­ment mar­quée par le cin­quan­te­naire du fes­ti­val.

De­puis ven­dre­di et l'ou­ver­ture of­fi­cielle des JCC avec le film "Fleur d'alep" de Rid­ha Bé­hi, le fes­ti­val a pris son es­sor avec l'or­ga­ni­sa­tion les 29 et 30 oc­tobre du col­loque in­ter­na­tio­nal qui, cette an­née, est consa­cré aux pé­rils qui guettent la mé­moire fil­mique arabe et afri­caine. De même, la jour­née du 29 oc­tobre a été dé­diée aux films qui ont fait l'his­toire des JCC et ain­si per­mis de re­trou­ver cin­quante ans d'oeuvres mar­quantes pri­mées par le fes­ti­val.

Après la mé­moire du fes­ti­val, le temps des dé­cou­vertes...

En ce sens, les nom­breux in­vi­tés de cette ses­sion re­pré­sentent aus­si bien les fi­dèles des JCC de­puis leurs pre­miers pas et aus­si les gé­né­ra­tions mon­tantes. Ce­la donne à cette édi­tion des sa­veurs par­ti­cu­lières et aus­si une di­men­sion qui re­lie l'his­toire du fes­ti­val à ses ho­ri­zons. Ain­si, 50 films pri­més de­puis 1966 sont au pro­gramme et de­vraient per­mettre aux plus jeunes de re­trou­ver la fer­veur des JCC lorsque ce fes­ti­val cher­chait en­core sa voie et met­tait en va­leur les cinémas do­mi­nés.

Pas­sé l'épi­sode folk­lo­rique de ce sa­ta­né ta­pis rouge qui fonc­tionne comme une ma­chine à oc­cul­ter les en­jeux du fes­ti­val voire une greffe gla­mour qui dé­na­ture l'es­prit des JCC, il est temps de se re­trem­per dans le ci­né­ma et re­trou­ver les oeuvres au pro­gramme. Les uns n'ont d'yeux que pour la com­pé­ti­tion of­fi­cielle. Elle réunit cette an­née une ving­taine de films de long mé­trage dont quatre sont tu­ni­siens. Bien en­ten­du, la com­pé­ti­tion concerne aus­si les do­cu­men­taires et les films courts mais le pu­blic se sent sur­tout concer­né par la com­pé­ti­tion ma­jeure, celle au bout de la­quelle se­ra dé­cer­né le Ta­nit d'or de la ses­sion. Pré­si­dé par Ab­der­rah­mane Sis­sa­ko, le ju­ry de­vra dé­par­ta­ger ces oeuvres et don­ner le ton à cette ses­sion du cin­quan­te­naire qui com­prend d'autres com­pé­ti­tions. En ef­fet, un prix Ta­har Che­riaa a été ins­ti­tué pour sa­luer les meilleures pre­mières oeuvres et un prix pour les films d'école por­te­ra le nom de "Car­thage ci­né pro­messe". Des ju­rys spé­ci­fiques dé­cer­ne­ront ces dis­tinc­tions et se­ront res­pec­ti­ve­ment pré­si­dés par So­fien el Fa­ni (Tu­ni­sie) et Ndiaye Mai­mou­na (Bur­ki­na Fa­so). Au to­tal, 68 films entre do­cu­men­taires et fic­tions sont au ren­dez-vous de la com­pé­ti­tion of­fi­cielle. Par­mi ces films, les oeuvres de fic­tion en long mé­trage sont au nombre de 18 et consti­tuent le coeur de toutes les com­pé­ti­tions. No­tons qu'outre Ab­der­rah­mane Sis­sa­ko, le ju­ry in­ter­na­tio­nal com­prend Ab­del­ha­lim Mes­saou­di (Tu­ni­sie), Dya­na Gaye (Sé­né­gal), Gio­van­na Ta­via­ni (Italie), Kha­led Yous­sef (Egypte), Ami­na Chouikh

(Al­gé­rie) (France). Pour le prix Ta­har Che­riaa des pre­mières oeuvres, le ju­ry com­pren­dra outre So­fien el Fa­ni, Mi­reille Fa­non (France), Paul Ba­boud­jian (Li­ban), Fa­ri­da Be­lya­zid (Ma­roc) et Mi­chel Fau­con (France). En­fin, la com­pé­ti­tion des films d'école au­ra pour ju­ry Chou­kair Ram­zi (Sy­rie), Ma­riam Naoun (Egypte) et Lud­mi­la Cvi­ko­va (Pays-bas).

et

Marc

Ir­mer

Com­pé­ti­tions, hom­mages et gros plans struc­turent les JCC 2016

Si tous les re­gards se­ront tour­nés vers les com­pé­ti­tions, il n'en reste pas moins que les autres sec­tions ont aus­si les fa­veurs du pu­blic, sur­tout les hom­mages et les gros plans sur des ci­né­ma­to­gra­phies na­tio­nales. Pour cette édi­tion, les ci­né­philes pour­ront se ré­ga­ler car l'offre est des plus consis­tantes avec des oeuvres de l'ira­nien Ab­bas Kia­ros­ta­mi et de plu­sieurs autres ci­néastes dont Ken Loach, Pe­dro Al­mo­do­var et Ch­ris­tian Mun­giu. Par ailleurs, les cinémas russe et asia­tiques se­ront à l'hon­neur pour cette édi­tion.

Place donc à la ci­né­phi­lie et, après la sé­quence consa­crée à la mé­moire du fes­ti­val, l'ac­tua­li­té fil­mique re­prend ses droits avec la pro­messe d'une se­maine de dé­cou­vertes et de re­trou­vailles.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.