Un en­fant sur sept souffre de la pol­lu­tion, se­lon l’uni­cef

Le Temps (Tunisia) - - MONDE -

Près d’un en­fant sur sept est sou­mis à de très hauts ni­veaux de pol­lu­tion qui sont sus­cep­tibles de per­tur­ber sa crois­sance, montre une étude pu­bliée lun­di par le Fonds des Na­tions unies pour l’en­fance (Uni­cef).

L’or­ga­ni­sa­tion onu­sienne lance un ap­pel aux di­ri­geants de la pla­nète, qui doivent se re­trou­ver du 7 au 18 no­vembre au Ma­roc pour la COP22 de Mar­ra­kech, afin qu’ils ré­duisent l’uti­li­sa­tion des éner­gies fos­siles, au­tant pour ra­len­tir le dé­rè­gle­ment cli­ma­tique que pour amé­lio­rer les condi­tions de vie de la po­pu­la­tion mon­diale. Se­lon l’uni­cef, 300 mil­lions d’en­fants vivent dans des zones où la pol­lu­tion at­mo­sphé­rique s’élève à au moins six fois le ni­veau re­com­man­dé par l’or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la san­té (OMS). Sur ce to­tal, 220 mil­lions vivent en Asie du Sud.

Se­lon le di­rec­teur gé­né­ral de l’uni­cef, An­tho­ny Lake, la pol­lu­tion de l’air est l’un des «prin­ci­paux fac­teurs ex­pli­quant la mort de près de 600.000 en­fants de moins de cinq ans chaque an­née». «Non seule­ment les par­ti­cules pol­luantes ont un ef­fet sur le dé­ve­lop­pe­ment des pou­mons, mais elles sont sus­cep­tibles de tra­ver­ser la bar­rière hé­ma­to-en­cé­pha­lique et de per­tur­ber de ma­nière dé­fi­ni­tive le dé­ve­lop­pe­ment de leur cer­veau», a-t-il dit dans un com­mu­ni­qué. Se­lon L’OMS, la pol­lu­tion at­mo­sphé­rique a tué 3,7 mil­lions de per­sonnes dans le monde en 2012 dont 127.000 en­fants âgés de moins de cinq ans. Par­mi les sources de pol­lu­tion, elle iden­ti­fie les usines, les cen­trales élec­triques et vé­hi­cules fonc­tion­nant avec des éner­gies fos­siles, la pous­sière et l’in­ci­né­ra­tion de dé­chets.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.