«Nous au­rions pu l’em­por­ter !»

Le Temps (Tunisia) - - SPORTS - Ameur KERKENNI

Aux der­nières nou­velles, nous ap­pre­nons que l’en­traî­neur rou­main, Elie Ba­la­ci, qui avait exer­cé aux dé­buts des an­nées 90, au CA, et avec le­quel il a rem­por­té un qua­dru­plé his­to­rique, se­ra au­jourd’hui, à Sfax, pour d’ul­times trac­ta­tions avec les di­ri­geants du club « noir et blanc ». prendre la moindre me­sure dis­ci­pli­naire à l’en­contre des joueurs fau­tifs.

Le même Bel­kaouas, au lieu de sanc­tion­ner une agres­sion A.K

dé­li­bé­rée du gar­dien Ay­men Meth­lou­thi sur Fah­mi Ben Romd­hane à l’is­sue du pe­nal­ty réus­si par son co­équi­pier Yas­sine Me­riah, il fer­ma les yeux sur la faute du gar­dien sa­hé­lien qui mé­ri­tait de l’avis de tous les ob­ser­va­teurs le car­ton rouge. Pis en­core, il sor­tit à la sur­prise gé­né­rale le car­ton jaune pour le joueur sfaxien agres­sé. Tout en conve­nant que la com­mis­sion na­tio­nale d’ar­bi­trage est en train de faire du bon tra­vail au ni­veau de la for­ma­tion des ar­bitres .Tra­vail qui com­mence d’ailleurs à don­ner ses fruits avec l’ar­ri­vée d’une pléiade de jeunes re­fe­rees par­mi les­quels fi­gurent Meh­rez Mel­ki qui a bien di­ri­gé le match entre L’EOSB et L’USTA et Wa­lid Jri­di, dont l’ex­cel­lente pres­ta­tion fut l’un des points saillants du der­by de la ca­pi­tale. Mais la com­mis­sion est te­nue ce­pen­dant de dé­bar­ras­ser le sec­teur de tous ceux qui conti­nuent à por­ter pré­ju­dice à notre com­pé­ti­tion. Fau­drait –il rap­pe­ler que, par les nom­breuses in­co­hé­rences de Bel­khaouas, le match, dans d’autres cir­cons­tances et lieux, au­rait pu dé­gé­né­rer gra­vem­ment ? Le CSS qui passe par une pé­riode tran­si­toire a évo­lué se­lon l’en­traî­neur as­si­tant Fe­thi Der­gâa « sur ses propres moyens », es­ti­mant que « le nul est un ré­sul­tat équi­table pour les deux équipes à la fois ».Son ho­mo­logue étoi­lé, Mon­tas­sar Lou­hi­chi, par­tage la même im­pres­sion, le­quel tout en af­fir­mant que les siens au­raient pu s’en sor­tir avec le gain du match n’eut été le sau­ve­tage de Jri­di sur un hea­ding de Msak­ni, a qua­li­fié le ré­sul­tat fi­nal « de juste » et ne lèse au­cune des deux par­ties en pré­sence.

Ba­la­ci, au­jourd’hui à Sfax

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.