« SOS IJ­RAAT » pour al­lé­ger la pe­san­teur ad­mi­nis­tra­tive

Le Temps (Tunisia) - - ÉCONOMIE & FINANCES -

En par­te­na­riat avec L’UTAP, L’IACE et la Pré­si­dence du Gou­ver­ne­ment, L’UTICA a lan­cé hier la nou­velle pla­te­forme dé­diée aux en­tre­prises pri­vées. Bap­ti­sé « SOS Ij­raat », ce nou­veau mé­ca­nisme, fruit d’un par­te­na­riat pu­blic/pri­vé, a pour mis­sion d’abo­lir les en­traves ad­mi­nis­tra­tives qui freinent l’ac­ti­vi­té des uni­tés pro­duc­tives tu­ni­siennes et pa­ra­lysent les in­ves­tis­se­ments pro­duc­tifs. « SOS IJ­RAAT est une hot­line, des­ti­née aux en­tre­prises du sec­teur pri­vé qui ren­contrent des freins liés aux pro­cé­dures ad­mi­nis­tra­tives. Il s’adresse à tout type d’en­tre­prises im­plan­tées en Tu­ni­sie, aux en­tre­pre­neurs in­di­vi­duels, et pro­fes­sions li­bé­rales, qui ren­contrent des obs­tacles de na­ture ad­mi­nis­tra­tive et qui bloquent l’ac­ti­vi­té de l’en­tre­prise »

En ef­fet, les der­niers rap­ports in­ter­na­tio­naux trai­tant du cli­mat des af­faires en Tu­ni­sie, dont le rap­port « Doing Bu­si­ness » et le rap­port de Da­vos ont mis l’ac­cent sur le re­tard en­re­gis­tré en Tu­ni­sie en ma­tière ad­mi­nis­tra­tive. Les hommes d’af­faires Tu­ni­siens dé­plorent tou­jours la lour­deur des pro­cé­dures ad­mi­nis­tra­tives. Dans le der­nier rap­port Doing bu­si­ness 2017, la Tu­ni­sie a re­cu­lé de 12 places en ma­tière de créa­tion d’en­tre­prises et de 2 places en ma­tière d’ob­ten­tion d’un per­mis de construire. La Tu­ni­sie ac­cuse un re­tard concer­nant le dé­lai et le coût du com­merce trans­fron­ta­lier (Ex­port et im­port). D’où cette ini­tia­tive Pu­blic/pri­vé qui s’ap­prête à ré­pondre aux do­léances des chefs d’en­tre­prises et des ini­tia­teurs de pro­jets.

« Le ser­vice SOS IJ­RAAT est as­su­ré en col­la­bo­ra­tion avec la Pré­si­dence du Gou­ver­ne­ment et per­met­tra : De ré­soudre de ma­nière ponc­tuelle les pro­blèmes des en­tre­prises lors­qu’elles sont confron­tées à des obs­tacles ad­mi­nis­tra­tifs grâce à une col­la­bo­ra­tion rap­pro­chée avec les ad­mi­nis­tra­tions concer­nées per­met­tant la ré­so­lu­tion de ces pro­blèmes au cas par cas ; un ac­cès aux pro­cé­dures ad­mi­nis­tra­tives ap­pli­cables aux en­tre­prises du sec­teur pri­vé et l’ac­cé­lé­ra­tion du pro­ces­sus de ré­formes en re­cen­sant au fur et à me­sure de la col­lecte des ré­cla­ma­tions et les pro­cé­dures en­tra­vant l’ac­ti­vi­té éco­no­mique en Tu­ni­sie », ex­plique un com­mu­ni­qué de L’UTICA.

Yosr GUERFEL AKKARI

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.