Le CSS exige des sanc­tions !

Après les dé­boires de l’ar­bitre Slim Bel­khaouas et les agres­sions per­pé­trées par des joueurs étoi­lés :

Le Temps (Tunisia) - - SPORTS -

Nous ap­pre­nons que le Club Spor­tif Sfaxien s’ap­prête, si ce n’est dé­jà fait, à sai­sir la FTF, dos­sier bien fi­ce­lé à l’ap­pui com­por­tant des sé­quences vi­déo illus­trant les nom­breuses agres­sions per­pé­trées par les joueurs étoi­lés sur ceux du CSS sous le re­gard pas­sif de l’ar­bitre du match Slim Bel­khaouas qui a, sif­flé à tort et à tra­vers, lé­sant sé­rieu­se­ment les ca­ma­rades de Ra­mi Jri­di par « ses nom­breuses er­reurs, aus­si fla­grantes les unes que les autres ». Dans sa re­quête, le bu­reau di­rec­teur du club »Noir et blanc ap­pelle l’ins­tance na­tio­nale de foot­ball à prendre les me­sures dis­ci­pli­naires qui s’im­posent à l’en­contre de l’ar­bitre Slim Bel­khaouas et des joueurs étoi­lés dont les actes et autres gestes qui portent at­teinte à l’es­prit spor­tif sont de na­ture à mettre en dan­ger la sé­cu­ri­té des joueurs du match viennent à être prou­vés par les en­re­gis­tre­ments vi­déo.

A cet ef­fet, le CSS tient à rap­pe­ler la sanc­tion dé­ci­dée la sai­son écou­lée à l’en­contre de son dé­fen­seur Ali Mâa­loul qui a éco­pé d’une sus­pen­sion de deux matches sur la base d’un en­re­gis­tre­ment vi­dé. Sus­pen­sion dé­ci­dée au mo­ment même où le cham­pion­nat était en­tré dans une phase cru­ciale lors de la­quelle la lutte pour le titre était plei­ne­ment en­ga­gée entre le CSS, l’etoile et l’es­pé­rance de Tu­nis.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.