Une trêve qui tombe à pic? Pas évident

Le Temps (Tunisia) - - SPORTS - Ra­fik BEN AR­FA

La com­pé­ti­tion va, de nou­veau, connaître un nou­vel ar­rêt de trois se­maines. Une drôle de pro­gram­ma­tion d’un cham­pion­nat au­quel on n’ac­corde plus qu’un in­té­rêt tout à fait re­la­tif. Sous le pré­texte de per­mettre à l’équipe na­tio­nale de bien pré­pa­rer ses deux pro­chaines sor­ties of­fi­cielles. Pour­tant rien ne vaut la com­pé­ti­tion pour pré­pa­rer de genre d’échéances. Bref. Re­prise des en­traî­ne­ments

cet après-mi­di Tant pis pour les équipes qui cher­che­ront à meu­bler tant bien que mal cette in­ter­rup­tion du cham­pion­nat. Ce­ci n’a pas em­pê­ché les joueurs de l’es­pé­rance ST de re­prendre ce ma­tin à par­tir de 11h00 les en­traî­ne­ments au com­plexe Has­san Bel­khod­ja après avoir bé­né­fi­cié de deux jours de re­pos. Reste à connaître le pro­gramme de pré­pa­ra­tion qui se­ra mis en route par le staff tech­nique de l’équipe, on le sau­ra dans les toutes pro­chaines heures.

Ce­ci dit, la troi­sième pa­ri­té concé­dée d’af­fi­lée par l’équipe de Bab Soui­ka a en­traî­né comme d’ha­bi­tude son lot de mé­con­ten­te­ments ve­nus d’un peu par­tout. Et no­tam­ment de par­ties ma­ni­pu­lées à des des­seins avoués cette fois-c, rien que pour se­mer le doute dans les es­prits.

Be­soin de plus de sé­ré­ni­té et de pa­tience D’ac­cord, perdre 6 points dans ses trois der­nières sor­ties ne tient pas la route pour un ef­fec­tif qua­li­fié comme le plus per­for­mant du pays, mal­heu­reu­se­ment sur le pa­pier uni­que­ment. Car au jour qu’il est, les « Sang et Or » ne sont par­ve­nus à allier ré­sul­tat et ma­nière qu’à deux re­prises : en coupe de Tu­ni­sie contre l’etoile SS en quarts de fi­nales et de­vant le Club Afri­cain en fi­nale. Avec un to­tal de 8 buts mar­qués en six ren­contres, l’es­pé­rance ST est en­core loin de ses per­for­mances à sem­blable par­cours la sai­son écou­lée : une dé­faite sui­vie de six vic­toires d’af­fi­lée, un to­tal de 18 points contre 12 ac­tuel­le­ment. Et avec un ef­fec­tif moins étof­fé, c’est pour­quoi nous conti­nuons à croire que beau­coup de bien peut nuire. Aus­si fau­dra-t-il pa­tien­ter pour que les choses s’amé­liorent au fil des se­maines.

Le staff tech­nique reste bien en place L’es­pé­rance ST et son staff tech­nique ont un fort be­soin de sé­ré­ni­té en ces mo­ments de doute. L’équipe n’a pas connu de dé­faites de­puis le dé­but de la sai­son coupe de Tu­ni­sie et cham­pion­nat confon­dus. Elle pra­tique, faut-il le re­con­naître, avec l’etoile SS le meilleur foot­ball dans le pays. Les op­por­tu­ni­tés de mar­quer sont nom­breuses à cha­cune de ses sor­ties sauf le vo­let concré­ti­sa­tion lui a sou­vent fait dé­faut. Dou­ter dans les ca­pa­ci­tés d’am­mar Souayah et de ses as­sis­tants est un pas qu’il ne faut pas fran­chir à l’heure qu’il est. Non parce que le pré­sident du club a dé­ci­dé de conti­nuer à lui faire confiance mais pour la simple rai­son que les signes de re­dres­se­ment sont pour très bien tôt.

Am­mar Souayah reste bien en place

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.